UE-conseils régionaux: Plusieurs contrats estimés à 4,5 milliards F CFA

Une convention de subvention entre, d’une part, les conseils régionaux de Kayes, Ségou, Koulikoro, Sikasso et Mopti et, d’autre part, l’Union européenne a été signée, la semaine dernière, dans le cadre du programme de développement économique régional (DER). C’était au Centre de formation des collectivités territoriales (CFCT) sous la présidence du ministre des Collectivités territoriales, Alhassane Ag Hamed Moussa, accompagné de son homologue, Soumana Mory Coulibaly, ministre du Développement local. Chaka Dembélé, président de l’Association des régions du Mali, représentant des conseils régionaux des cinq régions signataires et de Géza Strammer, chef de coopération de l’Union européenne au Mali étaient aussi de la partie. Par cette convention dont l’objectif général est de renforcer le rôle central des autorités locales des régions dans le processus de développement du territoire régional, l’Union européenne met à la disposition des cinq conseils régionaux une subvention directe évaluée à 4,5 milliards F CFA. La durée du projet est de trois ans. Intitulée «projet de renforcement des capacités des conseils régionaux», l’initiative s’inscrit, selon le ministre des Collectivités territoriales, dans l’approfondissement de la politique nationale de décentralisation. Selon les indications du ministre, le montant de la convention est ainsi réparti entre les cinq régions : 1,094 milliard F CFA pour la région de Kayes, 871,5 millions F CFA pour Koulikoro, quant aux régions de Sikasso et Ségou, ce sont respectivement 871,7 millions F CFA pour la première et 871,8 F CFA pour la seconde. Enfin 872,3 millions F CFA iront à la région de Mopti. Le ministre des Collectivités territoriales a profité de l’occasion pour saluer le dynamisme positif des régions de Ségou, Sikasso et de Mopti qui a permis l’extension du projet aux régions de Kayes et de Koulikoro. Pour finir, Alhassane Ag Hamed Moussa a invité les autres régions à bien s’inspirer du dynamisme des régions bénéficiaires. Quant au chef de la coopération de l’Union européenne au Mali, il a souligné le rôle essentiel que les autorités locales jouent dans le développement durable et la bonne gouvernance inclusive. L’initiative d’ajouter les régions de Kayes et de Koulikoro au projet est guidée, par les résultats positifs produits par les régions pilotes de Ségou et Mopti, a dit Géza Strammer avant de souhaiter que les nouveaux financements produisent également des résultats tangibles et durables. Ces nouveaux financements soutiendront les conseils régionaux dans l’exécution de leur leadership et la maitrise d’ouvrage par la réalisation et la gestion durable d’infrastructures économiques, a expliqué M. Strammer. Avec cette convention, les conseils régionaux vont pouvoir réaliser des infrastructures et des équipements qui seront mis à la disposition des communes bénéficiaires, a pour sa part soutenu Chaka Dembélé, président de l’Association des régions du Mali. Il a conclu son intervention en remerciant l’Union européenne. La cérémonie a pris fin par la signature conjointe et symbolique de la convention par Chaka Dembélé et le chef de la coopération de l’Union européenne. Mamadou DOLO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here