Projets de recherche de la Banque Mondiale en appui au Pades : Permettre aux universités maliennes de produire des diplômes hautement qualifiés

Le Pr Abdoulaye Salim Cissé, Directeur Général de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, représentant le ministre de tutelle, a présidé le 6 mars 2018, au Rectorat de l’Université des sciences politiques et de gestion de Bamako (USJPB), à l’ouverture des travaux de la commission scientifique pour la sélection des projets de recherche dans le cadre de l’appui du Projet d’appui au développement de l’enseignement supérieur (PADES). C’était en présence du Recteur de l’USJB, Pr Moussa Djiré. Selon Abdoulaye Salim Cissé, ce projet a pour objectif de renforcer la capacité des institutions d’enseignement supérieur au Mali à produire des diplômes hautement qualifiés avec des compétences pertinentes répondant aux besoins du marché du travail. Il le fait, dit-il, par l’amélioration du cadre de gouvernance de l’enseignement supérieur, tout en soutenant des améliorations directes dans certains programmes et institutions. En adoptant une approche pragmatique, ajoute le Pr Abdoulaye Salim Cissé, le projet appuie les réformes institutionnelles en cours visant à conférer plus d’autonomie aux institutions d’enseignements supérieurs, tout en renforçant la capacité de planification, de supervision, de pilotage et de décision du Ministère en charge de l’enseignement supérieur (autonomie et responsabilité). Dans une démarche résolument pragmatique, souligne le représentant du ministre, il vise à mettre en place d’une part, un dispositif intégré et opérationnel pour améliorer la gestion de l’ensemble du secteur par le renforcement de l’assurance qualité, le suivi et l’évaluation et la coordination des systèmes et organes. Et d’autre part, poursuit-il, prenant en compte les contraintes existantes en manière de gouvernance, il vise à promouvoir et à partager les bonnes pratiques qui pourraient soutenir également une meilleure gestion du secteur. C’est dans cette perspective, souligne le P Abdoulaye Salim Cissé, que le Pades a lancé une nouvelle initiative en faveur des institutions publiques d’enseignement supérieur du Mali. L’objectif recherché parle Pades, dit-il, est de mettre en place les mécanismes d’un fond compétitif d’appui accessible par appel à proposition sur la base de critères définitifs, avec un comité de sélection indépendant constitué de compétences nationales et internationales pouvant, aussi participer au suivi et à l’évaluation de la mise en œuvre des propositions primées. Il s’agit, appuie-t-il, d’accompagner les institutions universitaires publiques sélectionnées à mettre en place une politique innovante de développement de ressources humaines en enseignants-chercheurs à travers des mobilités scientifiques vers les principaux centres d’excellence appuyés par la Banque Mondiale en Afrique et, à l’international, vers les universitaires dans lesquelles travaillent les enseignants chercheurs de la diaspora malienne. La formation dure cinq jours. Elle est animée par le Pr Mve Ondo Bonaventure. Selon le coordinateur du Pades, Pr Bakary Cissé, toutes les universités sont concernées par ledit projet. Pour l’instant, trois seulement ont envoyé leurs projets. Hadama B. Fofana Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here