Logements sociaux en crise : Les mauvais payeurs indexés

Si rien n’est fait, les mauvais payeurs risquent de mettre en péril la politique gouvernementale des logements sociaux. À ce jour, le manque à gagner au niveau de l’Office Malien de l’Habitat se chiffre à 13 milliards de francs CFA. L’information a été donnée, hier, jeudi, par le nouveau Ministre de l’habitat et de l’Urbanisme, Cheick Sidya Sissoko. C’était à l’occasion de la 41e session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Office Malien de l’Habitat (OMH). La question des logements sociaux retient les attentions des hautes autorités de Département de tutelle. Depuis bientôt deux ans, les populations attendent de postuler pour acquérir un abri pour leur famille dans les 3000 logements sociaux en chantier. C’est, donc, dans cette logique que le Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Cheick Sidya Sissoko, depuis sa prise de fonctions, ne cesse de sillonner les sites des logements sociaux à Bamako et à l’intérieur du pays. C’est fort de ses constats sur le terrain et d’une certaine maîtrise du dossier qu’il présidait hier jeudi, à la faveur de la 41e session du CA de l’Office Malienne de l’Habitat (OMH), qu’il ait fait la révélation. Selon lui, il y a actuellement 5428 logements sociaux réceptionnés, dont 518, à l’intérieur du pays. «Un grand pas vers la réalisation de la vision présidentielle qui est de construire 50.000 logements sociaux au profit des Maliens », a-t-il dit. Suite à ses tournées, la distribution de certains logements n’attend plus que la viabilisation de leurs sites. C’est à croire que les Maliens pourront bénéficier des logements sociaux dans un futur proche. Mais, toute fois, il dénonce le manque à gagner engendré par le non-paiement de certains bénéficiaires. « Aujourd’hui, le manque à gagner est estimé à 14 milliards FCFA. Sur cette somme, 7 milliards reviennent aux promoteurs des entreprises de construction. Après l’encaissement réalisé par l’OMH, le manque à gagner est de l’ordre de 13 milliards de francs CFA». L’état de la caisse Les Administrateurs auront à examiner un projet de Budget équilibré en recettes et en dépenses de plus de 31 milliards FCFA dont les 75% sont consacrés au financement de l’Habitat. «Le niveau de ces recettes repose sur, essentiellement, la subvention de l’État et les loyers devant résulter de l’attribution des 5928 logements réalisés », a affirmé le Ministre Cheick Sidya Sissoko. Ce Budget permettra, entre autres, de financer des travaux de viabilisation des sites de 350 logements des localités de l’intérieur ; de financer les travaux de viabilisation hors site des logements de Bamako, en prélude à leur attribution ; de boucler le financement des travaux de réalisation du siège de l’OMH, etc. Le Ministre a invité la Direction Générale de l’OMH à continuer à assumer son statut de structure phare dans la mise en œuvre de la politique nationale de logements sociaux et de se constituer en force de propositions concrètes pour trouver en permanence des solutions nouvelles et innovantes face à la problématique de la production de logements. «Ceci nous permettra d’atteindre, pour le bonheur des citoyens maliens, les 50.000 logements sociaux, conformément à la vision du président de la République », a dit le Ministre, Cheick Sidya Sissoko. Mohamed Sangoulé DAGNOKO : LE COMBAT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here