Mossa Ag Attaher, porte-parole du MNLA : ” Aujourd’hui, la réalité est tout simplement terrible”

Si le HCUA soutient l’implication de l’Algérie dans la crise malienne, son allié au sein de la Coordination des mouvements de l’Azawad, le MNLA, souhaite plutôt une intervention accrue du Maroc. Son porte-parole, Mossa ag Attaher, a profité de la visite la semaine dernière du Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maiga, à Rabat, pour rappeler sur les ondes de RFI que ” le Maroc depuis 2013 a posé des actes qui témoignent d’une volonté, quand même, d’inviter et d’accompagner les parties maliennes à aller sur la voie du dialogue et sur la voie de la mise en œuvre de cet accord-là. Nous souhaitons que les autorités du Maroc profitent de cette occasion pour tenir le discours qu’il faut à l’égard des autorités du Mali, pour que le gouvernement du Mali mette en œuvre cet accord, parce qu’il ne sert à rien de courir”. Pour lui, ” Il faut regarder les choses en face. Aujourd’hui la réalité est tout simplement terrible. Nous avons un centre du pays qui s’embrase. Vous avez les Peuls qui sont en train de se révolter, vous avez au nord des populations qui commencent à perdre espoir, vous avez des mouvements qui commencent à douter et vous avez des organisations extrémistes qui commencent à se renforcer. Donc face à ce constat-là, toutes les bonnes volontés, toutes les voix sont les bienvenues pour que cet accord soit mis en œuvre”. En tous cas, pour le gouvernement, l’exercice n’est pas facile. Maliki Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here