Coupe de la Confédération]-Le Djoliba face à son destin et l’avenir du foot malien

Présent à Kigali depuis le jeudi dernier dans le cadre du match retour des 8es de finale de la Coupe de la Confédération, le Djoliba AC de Bamako affronte l’Armée Patriotique Rwandaise (APR) ce samedi 17 mars à partir de 13h30 GMT non seulement pour une place au tour de cadrage mais également pour permettre au Mali de booster un peu son coefficient CAF fortement menacé après l’élimination du Stade malien de Bamako, l’AS Réal et les Onze Créateurs de Niaréla dès le tour préliminaire. C’est dire que les Rouges de Hèrèmakono sont à la fois face à leur destin et l’avenir du football malien.
Avec l’avantage d’un but marqué à domicile lors de la victoire sur le strict minimum (1-0) au match aller, le Djoliba est en ballotage favorable pour atteindre le tour suivant. Même s’il existe un énorme déséquilibre quant à l’état de forme des deux formations compte tenu du manque de compétitions pour le Rouges alors que l’APR a une dizaine de matches de championnat dans les jambes, l’unique représentant malien encore présent dans une compétition continentale interclubs ne compte pas se présenter en victime expiatoire.  » Le mot d’ordre reste le même: arracher la qualification pour continuer l’aventure. Il ne reste plus que le Djoliba comme représentant malien. Compte tenu de cela, nous devons nous surpasser pour que le Mali ne disparaisse pas de tous les tableaux. On s’attend à un match difficile certes, mais nous irons chercher cette qualification », a déclaré Fanyeri Diarra, entraîneur du Djoliba, au moment d’affronter l’actuel 7e du championnat rwandais qui n’accuse que 8 unités de retard sur le leader AS Kigali (29points en 15 journées jouées) malgré ses 3 matches en retard. Malgré la courte défaite de son club au match aller, le vice-président de la Fédération rwandaise ne désespère pas.  » On a joué et perdu contre une grande équipe avec de bons joueurs. Avec la chaleur surtout ça n’a pas été facile pour nous. Pour ce match retour je reste optimiste car avec un climat modéré à domicile ça ne sera pas comme à l’aller. En foot il faut y croire jusqu’au dernier coup de sifflet de l’arbitre », a laissé entendre Vedès Keranga.
En cas de qualification cet après-midi face à l’APR, le Djoliba croisera le fer avec un éliminé de la Ligue des champions en vue d’une 2e qualification historique pour la phase de poules après l’exploit de 2012 avec une place de finaliste contre l’AC Léopards de Dolisie.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here