Mouvement Sabati 2012: Le regroupement des jeunes musulmans a désormais un siège

Comme son nom l’indique, le Mouvement Sabati 2012 a été créé en 2012 par des jeunes musulmans soucieux de la stabilité du pays. Depuis sa création, ledit mouvement siégeait au sein du Haut Conseil Islamique. Après maints efforts, le Mouvement Sabati 2012 a désormais un siège au quartier Oulofobougou en Commune III du district de Bamako. L’inauguration de l’endroit a eu lieu, le samedi 17 mars 2018, en présence de leaders religieux, d’hommes politiques et du ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno Omar Hass Diallo. Au cours de cette cérémonie, l’on pouvait noter la présence des responsables politique notamment : Dramane Dembélé de l’ADEMA PASJ, Djiguiba Kéita dit PPR du PARENA, Dr Bocary Tréta, Président du RPM et de son camarade Mamadou Frankaly Kéita. Etaient également présents, le coordinateur du chef des quartiers de Bamako, El Hadj Bamoussa Touré, du président de l’AMUPI, El hadj Issaka Traoré, des membres de l’Union Nationale des Femmes Musulmanes (UNAFEM), du président du Mouvement Sabati 2012, El hadj Moussa Boubacar Bâh et de nombreux fidèles musulmans. Avant le début de la cérémonie, Abdoul Karim Koné a récité quelques versets coraniques pour l’ouverture de la rencontre. Cette lecture fut suivie par plusieurs interventions sur le pupitre. Les uns et les autres ont tous fait des bénédictions non seulement pour le siège mais également et surtout pour la stabilité du pays, gage d’un développement durable. Pour le président du Mouvement Sabati 2012, El hadj Moussa Boubacar Bâh, son regroupement se caractérise par l’amour de la patrie, la pratique de la religion musulmane, le respect de la dignité et le désir du vivre ensemble dans une communauté. Ce jeune, dont le caractère impressionnant a été salué par le vieux El Hadj Bamoussa Touré, a souligné devant l’assistance que son Mouvement n’a pas de bord politique. Toutefois, il affirme qu’en 2013 ils ont aidé le président Ibrahim Boubacar Kéita à accéder à la magistrature suprême. Il a ensuite rendu un vibrant hommage à l’ancien président de la République du Mali, Amadou Toumani Touré pour ces grandes réalisations dans le pays. Cependant l’arbre ne doit pas cacher la forêt, El hadj Moussa Boubacar Bâh, a averti que les causes de la chute du président ATT sont bien visibles aujourd’hui car les citoyens du pays ne sont pas réunis autour de l’essentiel qui est le Mali. Parlant du siège, le jeune Bâh dira que « Le siège nous rend indépendant vis-à-vis de tous. Le Mali a donné toute la chance à la jeunesse depuis l’indépendance à nos jours ». Après son discours, le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno Omar Hass Diallo n’a pu s’empêcher de le qualifier de dynamique. De l’avis du ministre Diallo, Sabati 2012 c’est la consolidation, le raffermissement, la stabilisation d’un acquis. Pour lui, le pays a fortement besoin aujourd’hui du raffermissement de l’unité nationale, l’enracinement des valeurs sociales. Au dire du ministre, Sabati est la bienvenue avec ce siège. La cérémonie a pris fin par la coupure du ruban symbolique accompagné des bénédictions. Sidiki Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here