Autonomisation économique des femmes : 20 femmes de l’ASULOST formées

Une vingtaine de femmes de l’association des Sœurs Unies des logements sociaux de N’Tabacoro (ASULOST) ont reçu le 3 mars dernier des attestations en fabrication de savon et des détergents. C’était au cours d’une cérémonie organisée à cet effet, à N’Tabacoro. Cette remise d’attestations fait suite à 10 jours de formation à l’attention de 20 femmes de l’association des Sœurs Unies des logements sociaux de N’Tabacoro (ASULOTS). Ledit atelier de formation dans les techniques de fabrication de savon et d’eau de javel, initié par ASULOST et soutenu par l’agence nationale pour l’emploi (ANPE) s’inscrit dans la droite ligne de la politique de nos hautes autorités visant à assurer l’autonomisation économique des femmes. Avant la remise des attestations, Mme Sacko Kadiatou Kamissoko, présidente de l’ASULOST, a remercié l’ANPE (l’agence ayant offert gratuitement les kits complets de l’atelier de fabrication de savons et des détergents) pour son soutien majeur à l’épanouissement de la femme. Car, dira Mme Sacko, quand la femme gagne, c’est au profit de la famille et de la société. « Nous avons été très honorée par ce geste inoubliable et nous comptons pérenniser cette action », ajoutera la présidente de l’ASULOST. Mme Sacko Kadiatou Kamissoko a aussi souhaité que l’ANPE organise d’autres types de formation à l’endroit des femmes, notamment dans les domaines de la couture, la teinture, la transformation agro-alimentaire, fruits et légumes. La présidente de l’ASULOST a ensuite affirmé l’engagement de son association dans la droite ligne de la politique des plus hautes autorités du Mali pour l’autonomisation économique des femmes et promouvoir l’épanouissement et le développement de la commune. Aussi, a signalé Mme Sacko, on ne peut pas parler de développement local sans l’implication des autorités communales. C’est pourquoi, Mme Sacko Kadiatou Kamissoko sollicitera d’autres formations au sein de la commune rurale de Kalabancoro accompagnée de l’attribution d’une parcelle où sera construit leur centre de Formation. Elle a également remercié le formateur Souleymane Ongoiba et ses assistantes qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de l’encadrement technique pendant les 10 jours de formation. « Nous femmes de N’Tabacoro, nous sommes engagées à jouer notre partition en faveur du développement de notre cité à travers des activités génératrices de revenus », a conclu Mme Sacko Kadiatou Kamissoko. Djibril Kayentao Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here