Promotion santé animale et productivité du cheptel: des produits vétérinaires remis aux éleveurs vulnérables

La ministre de l’Elevage et de la pêche, Dr KANE Rokia MAGUIRAGA, a remis jeudi dernier, un important lot de produits vétérinaires, estimé à 82 280 000 FCFA, à la Direction nationale des Services vétérinaires pour les éleveurs vulnérables du sahel occidental et des régions centre et nord de notre pays. La cérémonie a eu lieu à la Direction nationale des productions et des industries animales (DNPIA). Cette donation des produits vétérinaires est une initiative du Projet de renforcement de la résilience à l’insécurité alimentaire au Mali (PRIA-Mali). Lors de la cérémonie de remise, le coordinateur du PRIA-Mali, le Dr Mody KANOUTE, a fait savoir que l’opération de distribution de produits vétérinaires de cette année est la deuxième du genre après celle de 2017. En effet, a-t-il précisé, suite à l’opération de 2017, aucun foyer de maladies n’a été signalé dans la zone d’intervention du projet. Selon le Coordinateur du projet, l’opération de cette année concerne 1 018 679 doses de vaccin de différents types, soit : Pasobov 104 100 doses, Pastovin 385 500 doses ; Clostrivac 102 000 doses, Anthravac bovin 52 550 doses, Dermapox ov-cap 190 900 doses, Ovipeste 194 750 doses et 390 flacons de 500 ml de sérum. A ceci s’ajoutent des déparasitant dont 203 600 bolus d’Albendazole pour bovin ovin-caprin et camelin. Le Dr KANOUTE a précisé que tous ces vaccins ont été produits par le Laboratoire central vétérinaire. Et de révéler que le montant total du marché conclu avec PROMAVET s’élève à 82 280 000 FCFA. Par ailleurs, le coordinateur du PRIA-Mali a rassuré que tous les produits vétérinaires seront utilisés conformément aux prévisions et besoins de la campagne de vaccination 2018-2019, conduite par la Direction nationale des services vétérinaires. Il a saisi l’occasion pour rappeler que le projet en appui à l’élevage a distribué, en 2016-2017, 2 500 petits ruminants et 450 camelins, repartis en noyaux de 5 têtes de chèvres et 4 chameaux à environ 500 ménages d’éleveurs vulnérables des régions de Gao, Ménaka et Tombouctou. Pour sa part, la ministre de l’Elevage et de la pêche, Dr KANE Rokia MAGUIRAGA, a souligné avec satisfaction que cette donation de produits vétérinaires est de nature à doter certains éleveurs de produits pour préserver la santé animale et améliorer la productivité de notre cheptel. Selon elle, le PRIA-Mali est une réponse stratégique durable à la récurrence de l’insécurité alimentaire avec son corollaire de malnutrition dans le sahel. Mme le ministre a rappelé que face aux déficits pluviométriques et fourragers dans les pays du Sahel, son département, en collaboration avec le Commissariat à la sécurité alimentaire, a proposé un plan de réponse à une éventuelle crise pastorale lors de la réunion de concertation régionale sur la situation pastorale au Sahel, tenue à Niamey du 21 au 23 février 20018. «La santé animale est l’une des priorités de la Politique nationale de l’élevage. Le Mali possède le cheptel le plus important de la sous-région qu’il faut protéger contre les maladies animales. Le Président de la République procède chaque année au lancement officiel de la campagne de vaccination du cheptel national. Une démarche qui s’inscrit dans sa volonté de sensibiliser les éleveurs pour vacciner leurs animaux mais aussi de dynamiser les services de santé animale et de santé publique vétérinaire pour mieux assurer les soins idoines à apporter aux animaux», a affirmé Mme la ministre de l’Elevage et de la pêche. Elle a saisi l’occasion pour remercier tous les partenaires techniques et financiers dans leur lutte implacable contre la pauvreté et l’insécurité alimentaire et nutritionnelle récurrentes, à travers leur accompagnement dans la mise en œuvre des divers projets et programme de renforcement de la résilience des éleveurs, agriculteurs et pêcheurs les plus vulnérables. PAR MODIBO KONE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here