Menacé de poursuite judiciaires pour ses propos diffamatoires contre Moussa Mara: Nouhoum Togo de l’opposition revient honteusement sur ses mots

Familier aux medias pour avoir été chargé de mission en communication pendant de nombreuses années sous Amadou Toumani TOURE dont il est profondément attaché, Nouhoum TOGO ne rate aucune occasion pour non seulement vilipender le pouvoir mais aussi certains leaders qui peuvent constituer de sérieuses menaces sur le plan politique pour le mentor Soumaila CISSE aspirant fortement à devenir Président de la République du Mali en 2018. Il est très normal en démocratie que le débat soit mené afin que la gestion des affaires collectives s’améliore. Encore, faudrait-il qu’il soit fait sur des bases de vérité, seuls gages du développement du pays. Cependant, il est regrettable de constater que depuis un certain temps, la soif de certains acteurs politiques de conquérir le pouvoir, les conduit à se soustraire de tout scrupule pour faire des déclarations qui, le plus souvent visent ni plus ni moins qu’à ternir l’image d’un adversaire quelconque. Certains faits des derniers jours sont très illustratifs des considérations qui précèdent. Invité d’une émission dénommée ‘’ zone de vérité’’, Nouhoum TOGO, actuellement conseiller à la communication du Chef de file de l’opposition a tenu certains propos au sujet des élections législatives de 2007, âprement discutées entre Moussa MARA et Ibrahim Boubacar KEITA. Selon Nouhoum TOGO, Moussa Mara a reçu de l’argent pour qu’il ne présente pas contre Ibrahim Boubacar KEITA dont la défaite aux législatives en question serait une humiliation pour ce dernier. Profondément attaché à la vérité qui se trouve être un principe de base pour lui en politique, l’ex Premier ministre Moussa MARA a exigé à son détracteur Nouhoum TOGO menacé de poursuite judiciaire, de confirmer ou d’infirmer les propos qui lui sont attribués. Sur une sommation interpellative de l’Etude de Maitre Adama DIAKITE, Huissier-Commissaire de justice, Nouhoum TOGO ne reconnait pas la déclaration diffamatoire selon laquelle Moussa MARA a reçu de l’argent pour qu’il accepte de retirer sa candidature contre IBK aux législatives de 2007. Dès lors, il est désormais admis de douter de la crédibilité de Nouhoum TOGO qui passe un temps précieux à mentir sur des leaders politiques opposés à son chef Soumaila CISSE dont l’avenir politique s’assombrit dans un contexte marqué par l’appel des maliens au renouveau politique. Il est utile de rappeler que cette alternance concerne également la mise à la retraite de cette vielle classe politique qui a donné naissance à un système de gouvernance qui vaut actuellement au Mali, les déboires les plus lamentables qui puissent exister dans l’histoire d’une nation. Lorsque nous quittons le terrain politique pour interroger notre société, nous nous rendrons compte que le sens de l’honneur nous interdit à chacun de manquer de courage pour assumer nos actes. Les individus qui contreviennent à cette valeur, n’ont aucun mérite de représenter ou de parler au nom des autres. Aujourd’hui, Nouhoum TOGO à travers son attitude se révèle comme un véritable danger public. Aucune famille, aucun quartier à fortiori un pays ne saurait se développer dans le mensonge. Il y a raison de faire beaucoup attention surtout en cette période électorale que certains « fous » du pouvoir exploitent à fond dans l’espoir d’avoir les commandes du pays qui ne seront sans doute pas utilisées pour servir les maliens mais, leurs intérêts égocentriques. Vigilance ! Midi Info Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here