Modibo Sidibé à propos des élections : “Je crois qu’IBK perd du terrain”

L’ancien Premier ministre Modibo Sidibé de passage à Paris était l’invité d’Afrique Midi sur RFI la semaine derrière où il a parlé de certains sujets comme l’insécurité, les élections à venir et les questions de l’alternance. A propos des élections Modibo Sidibé demande de ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Dans son intervention, le président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare/An ka wuli) a d’abord parlé de l’instabilité gouvernementale, cause, selon lui, de manque de solutions dans plusieurs domaines. Parlant de la loi d’entente nationale, l’ancien Premier ministre d’ATT, a estimé qu’il n’a pas encore vu tout le contenu du document et affirmé qu’ils sont partie prenante de tout vrai dialogue national. “C’est au peuple malien de déterminer qui vont être les composantes d’un dialogue inclusif”. Interroger sur les chances d’IBK aux prochaines élections ou sa relation avec l’Adéma, M. Sidibé a répondu ceci : “Tout parti politique est libre de choisir son candidat, je ne sais pas si le président IBK est isolé ou pas mais je pense quand même qu’il perd du terrain”. Cependant, par rapport aux élections Modibo Sidibé demande de ne pas mettre la charrue avant les bœufs. “La question n’est pas à la candidature unique mais l’alternance oui, mais pour quoi faire ? Aucun processus de sortie de crise qui ne soit pas malien et ne remet pas les Maliens au cœur de tous ces dynamiques aura de la peine à aboutir. La question est de savoir, quel rassemblement le plus large crédible et solide pour répondre à ces questions”. Amadou Kodio Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here