1er anniversaire de la coalition citoyenne de la société civile pour la paix, l’Unité et la Réconciliation Nationale : Un bilan honorable a été présenté

22 mars 2017-22 mars 2018, jour pour jour, la Coalition Citoyenne de la Société Civile pour la Paix, l’Unité et la Réconciliation Nationale (CCSC/PURN) a un an d’existence. Elle a profité de l’occasion de la célébration de son premier anniversaire pour présenter le bilan de l’année écoulée lors d’une conférence de presse. C’était le jeudi 22 mars 2018 à la maison de la presse. Ladite conférence a été animée par l’ancien Premier ministre, Ahmed Mohamed Ag Hamani, président de la CCSC/PURN en présence de plusieurs membres de l’association. La Coalition Citoyenne de la Société Civile pour la Paix, l’Unité et la Réconciliation Nationale est un organe fédérateur d’observation, de veille et d’alerte conférant à la société civile l’unité, la cohérence ainsi que l’efficacité dans l’action. Les objectifs de la CCSC/PURN sont entre autres : réorganiser la société civile pour rendre plus efficace, plus forte et plus responsable ; servir d’interface entre société civile et autres acteurs de la vie nationale et participer au nom des organisations de la société civile membre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali et des recommandations de la conférence d’entente Nationale. La conférence, explique Ahmed Mohamed Ag Hamani, a pour but de présenter le bilan d’un an d’activités de l’organisation sur la base de son plan d’actions dans un contexte national particulièrement difficile. Il a poursuivi en ajoutant que dès sa création, la coalition s’est concentrée sur quatre axes : le premier ayant trait aux activités de sensibilisation, d’information auprès des Institutions de la République, des organisations internationales et des missions diplomatiques, des partis politiques et aux autorités traditionnelles ; le deuxième ayant trait à l’extension et au développement de la coalition au niveau régional et local ; le troisième était la formation des associations membres sur les questions d’appropriation, de mutualisation des connaissance dans le cadre du processus de paix et de réconciliation nationale ; le quatrième concernait l’élaboration des productions sur les dix panels thématiques ayant trait aux cinq axes de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, devant faire l’objet d’un atelier de restitution à l’endroit de toutes les parties prenantes. Le constat général, dit-il, est que tous les acteurs rencontrés ont salué l’initiative de la création de la coalition. D’autres ont proposé l’élaboration d’un programme commun de mise en œuvre de nos objectifs. Pour terminer, l’ancien Premier ministre Ag Hamani n’a pas manqué d’évoquer la situation difficile et la crise politico-sécuritaire qui est de plus en plus aggravée par des conflits inter communautaires comme ceux qui sévissent dans le delta central. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here