Focus : Appel à candidature de l’ADEMA : Pr Dioncounda Traoré «rassembleur» ?

Les thuriféraires de l’ancien président de la transition (2012-2013) ne démordent pas. Ils viennent de déposer la candidature du Pr Dioncounda Traoré à l’appel à candidature de la ruche. La candidature du professeur Traoré équivaut à un échec du parti. C’est un signe de désaveu cinglant. Celui qui a lancé cette boutade: ‘’Si nous ne soutenons pas ATT, nous irons tous en prison’’. Il savait de quoi il parlait et sait toujours ceux qu’ils ont fait au peuple malien et au pays. ‘’Rassembleur’’ non ? Dioncounda Traoré n’en est pas un. Depuis le 10 mars 2002, l’Alliance pour la démocratie au Mali (ADEMA) a éclaté avec le départ des ‘’dix’’ pour soutenir le candidat indépendant ATT. Et depuis, personne n’a pu rassembler les abeilles. Elles fredonnent au MIRIA, URD, RPM, PDES, CODEM et tantôt ADEMA-Association érigée en syndicat. Immixtion française dans nos affaires intérieures: les enfants nés en France mécontents Les enfants maliens nés en France décideraient de prendre le taureau par les cornes. Ils envisagent leur retour au pays d’origine pour y travailler, s’installer et chasser les Français du Mali avec le seul slogan: «Le Mali aux Maliens», «La France aux Français». Le Mali avec sa diaspora, ce sera le Mali avec de bons dirigeants, de bons commis, de bons gestionnaires. Prédilection des sages: le 7ème président sera le meilleur pour le Mali Certains sages du pays avaient prédi que le 7ème président du Mali serait le meilleur. On aura le 7ème à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. Les indications dictées par les sages sont précises: jeune, honnête, travailleur, doué. Un jeune vaillant. EDM-SA: les milieux affairistes obtient la tête du directeur général L’intrépide Directeur général (DG) de la Société Energie du Mali (EDM-SA) aurait été limogé sur injonctions de certains caciques des milieux d’affaires et parlementaires. Le jeune directeur général, convaincu que certains opérateurs économiques libanais et maliens étaient redevables à l’EDM-SA de plusieurs centaines de millions de nos francs. Mécontents, ces indélicats opérateurs économiques passent chez IBK pour lui expliquer leurs déboires. Résulta ? Limogeage du Directeur général Dramane Coulibaly. Sambou Wagué nommé DG de l’EDM-SA: quel régime avons-nous ? Il faut commettre des fautes administratives très graves pour prétendre à une promotion sous le régime du Rassemblement Pour le Mali (RPM). Sambou Wagué, ancien ministre délégué du Budget sous la transition et admis à la retraite, en 2017, est responsable d’une humiliation historique du Mali. Quand il était directeur national du budget, le Mali a été sanctionné par les Nations unies (NU) pour non payement de sa cotisation. Chef du budget à l’époque M. Wagué avait la charge de transférer les fonds de notre pays (cotisations) au siège des (NU). Hélas ! Que nenni ! Voilà le mauvais payeur devenu Directeur général (DG) de la plus grande structure pourvoyeuse d’argent. Et d’un député URD redevable envers l’EDM-SA ? Un député du parti de la poignée de main serait redevable à l’Energie du Mali de plusieurs millions de nos francs. Notre dés (honorable) habite le quartier hic de Doumanzana- Petit- Paris. Son secret ? Allez savoir auprès de certains de l’EDM-SA. ‘’Boua ka bla’’, ‘’Papa ka bla’’. Selon les murmures de Bamako ‘’Papa ka bla’’ convient bien au président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). ‘’Papa’’ est l’appellation la plus utilisée et populaire. Alors que ‘’Boua’’ est ‘’respectueux et respectable’’. Boua est utilisé pour désigner une catégorie de personnes. Les Maliens pas très intelligents, dit-on ? Selon une étude récente menée par des experts d’une ONG 77% des Maliens sont alphabétisés, 71% sont ignorants. De quoi donner des frissons dans un pays riches en ressources minières mais dirigés par des cadres corrompus. La rédaction

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here