Mairie du district : Engagement pour la satisfaction des préoccupations des populations

Tenue le mardi 20 mars, la 1re session ordinaire du Conseil du district de Bamako de l’année 2018 a marqué la présence des conseillers du district, des honorables députés élus à Bamako, les chefs de service du district, le coordonnateur des chefs de quartier de Bamako ainsi que les responsables syndicaux. A l’entame des activités, Adama Sangaré, président du Conseil du district et maire du district de Bamako a, avec humilité, invité les membres du Conseil à observer une minute de silence en la mémoire des illustres parents et amis ainsi que les braves soldats disparus au cours de l’année 2017 écoulée. Il a ensuite évoqué la pertinence de la cérémonie réunissant le Conseil du district pour réaliser la 1re session ordinaire de l’année 2018. Et d’ajouter que cette session permet sans nul doute de repasser en revue les sujets de préoccupations des populations à fin de les satisfaire. Les participants ont procédé à l’examen et l’adoption du compte administratif, l’évaluation de la performance des services du Conseil du district reflétant chacun un chantier évocateur du renouveau de l’action publique. Ils ont abordé la lancinante question relative à la gestion des équipements collectifs (la Maison des artisans de Bamako) et l’assainissement urbain ainsi que la douloureuse épreuve liée aux incendies des équipements marchands du Marché rose. Le maire a rappelé que conformément aux dispositions de l’article 236 de la loi n°2017-51 du 2 octobre portant Code des collectivités territoriales en République du Mali, qu’il incombe au maire d’ordonner le budget et de tenir à ce titre une comptabilité administrative. “C’est pourquoi l’observation de cette disposition réglementaire m’offre l’opportunité de réunir le Conseil du district pour de débattre et arrêter le compte administratif de l’exercice 2017”, a-t-il affirmé. A titre de rappel, le maire a signalé que le budget 2017 a été exécuté dans un contexte très délicat avec l’organisation du Sommet Afrique-France. Car soumis aux difficultés économiques qui ont secoué le monde suite aux fluctuations du prix des produits de première nécessité. Néanmoins, des efforts ont été fournis pour atteindre les objectifs en 2017 avec l’exécution des recettes à hauteur de 82,94% et les dépenses à hauteur de 82,28 % à la date du 31 décembre 2017. Il a félicité les conseillers pour les efforts consentis avant de les exhorter davantage à un examen minutieux et perspicace de ce compte et des autres sujets inscrits à l’ordre du jour pour un résultat optimum. Avant de déclarer l’ouverture de la session ordinaire, il a félicité la mise en place du nouveau gouvernement et les efforts qu’il ne cesse de déployer pour le retour de la paix et de la réconciliation, gage de tout développement tout en concluant avec l’annonce du calendrier électoral pour les présidentielles dont le premier tour est prévu pour le 29 juillet 2018 promettant un lendemain certain pour la vie des institutions républicaines. Dognoume Diarra ……………………………………………………… MAIRIE DU DISTRICT DE BAMAKO : Communiqué n°063 Le maire du district rappelle à la population de Bamako que les vignettes de 2018 des engins à deux (2) roues sont disponibles à la Recette perception sise dans la cour de la mairie du district de Bamako tous les jours ouvrables de 8 h à 16 h. Par ailleurs, la vente au prix normal continue jusqu’au 31 mars 2018. Passé ce délai, la pénalité de 100 % sera appliquée. Le maire compte sur votre bonne compréhension et votre esprit de civisme. Bamako, le 21 mars 2018 Le maire Adama Sangaré ……………………………………………………… MAIRIE DU DISTRICT DE BAMAKO : Communiqué n°059/M-DB Le maire du district de Bamako rappelle les propriétaires des camions bennes que la date limite de paiement des taxes municipales d’autorisation de transport (communément appelé stationnement) est le 31 mars 2018. Par conséquent, il les invite à se présenter au guichet de la direction de régulation de la circulation et des transports urbains (DRCTU) pour se mettre à jour. Passé ce délai, les contrevenants s’exposent aux pénalités en vigueur. Bamako le 16 mars 2018 P/le maire du district/ PO Le secrétaire général Mamadou Salah Koné, administrateur territorial Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here