Conférence régionale de l’UJUEMOA à Sikasso : L’ambassadeur Alassane Traoré conscientise la jeunesse

L’Union des Jeunes de l’Uémoa (UJUEMOA), dans sa série de restitution dans les régions des recommandations issues de sa conférence nationale tenue les 27 et 28 janvier 2018 au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba, a organisé ce dimanche 25 mars 2018 dans la salle Lamissa Bengaly à Sikasso une conférence pour informer la jeunesse de Sikasso sur la vie de l’organisation sous-régionale et les défis de l’heure. Cette conférence de restitution de Sikasso intervient après celles de Kayes, Mopti et de Ségou. Elle était présidée par l’Ambassadeur de l’UJUEMOA-Mali, Alassane Traoré. La Conférence nationale de Bamako a porté sur plusieurs domaines concernant la jeunesse ; à savoir la sécurité, l’immigration irrégulière, l’environnement et l’emploi des jeunes. Elle visait à favoriser l’éveil de conscience de la jeunesse de l’espace Uémoa faces aux différents défis évoqués. A Sikasso, Alassane Traoré, président de l’ UJUEMOA, a appelé la jeunesse de la cité du Kénédougou à prendre conscience des dangers liés à l’immigration clandestine, à l’insécurité, à la dégradation de l’environnement et au chômage des jeunes. Il a aussi invité la jeunesse sikassoise à jouer pleinement sa partition dans la lutte contre ces fléaux. « Camarades jeunes, nous qui sommes l’avenir de ce pays, nous devons nous donner la main pour combattre l’insécurité, la dégradation de l’environnement, l’immigration clandestine, et le chômage des jeunes. Si nous ne prenons pas notre destin en main, il n’y aura pas d’avenir pour les générations futures », déclarait- il. L’UJUEMOA est une organisation non gouvernementale qui a officiellement vu le jour le 17 mai 2006 avec l’initiative de jeunes leaders du Burkina Faso et de différentes communautés de l’espace Uémoa vivant à Ouagadougou. Au Mali, l’association est enregistrée sous le récépissé RN°190/MATD-DNI du 30 Novembre 2012. Les activités de l’Union sont circonscrites autour de trois grands axes. Il s’agit du développement socio-économique et culturel de l’espace Uémoa, de la consolidation de la paix et de la stabilité des pays de l’espace, de l’épanouissement et du développement des jeunes de l’espace. Ousmane Daou Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here