Attaques contre le président Habib Sylla: le HCME dénonce et fustige les acteurs

Pour avoir apporté son soutien et celui de la diaspora au président Ibrahim Boubacar KEITA qui leur a gratifié de la construction d’une maison au nom de la diaspora et ayant coûté la somme de 1,2 milliard FCFA, le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur Habib SYLLA fait l’objet de critique de la part « des individus bien connus à la solde de certains partis politiques tout aussi connus ». Dénonçant cette campagne de discréditation et surtout de division des Maliens de l’extérieur, le Secrétariat Permanent du HCME ainsi le président du Haut Conseil des Maliens de France, Demba Diabira, dans une déclaration et un communiqué qui nous sont parvenus, ont réitéré leur total confiance du président Habib SYLLA avant de fustiger le comportement des auteurs de la pétition appelant à une sanction à son encontre. Déclaration du Haut conseil des Maliens de l’extérieur suite aux attaques contre le président Habib SYLLA Depuis quelques temps, des individus bien connus de la diaspora malienne de France tentent de discréditer sur les réseaux sociaux le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur Habib SYLLA, au motif qu’il a apporté son soutien et celui de la diaspora au président Ibrahim Boubacar KEITA. Ces attaques appellent les observations suivantes : 1. Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (HCME) est l’organisation faitière des associations de la diaspora malienne. Il dispose de 66 démembrements à raison d’un démembrement par pays appelé Conseil de Base des Maliens de l’Extérieur (CBME). Les associations dans les pays d’accueil adhèrent au CBME qui est la seule structure directement affiliée au HCME ; 2. L’inauguration de la Maison des Maliens de l’extérieur le 15 mars 2018 et le Conseil d’administration tenu les 16 et 17 mars 2018 ont enregistré la présence de quarante (40) pays y compris la France et celle de sept (07) représentants de la diaspora au sein des Institutions ; 3. Le Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur est une organisation structurée dont les règles de fonctionnement sont précisées par les Statuts et le Règlement Intérieur. Dans chaque pays, l’interlocuteur des associations est le Conseil de Base. En France, cet interlocuteur est le Haut conseil des Maliens de France (HCMF) auquel les associations doivent adhérer et s’adresser ; 4. La déclaration faite par le président Habib SYLLA à la villa des Hôtes le 19 mars 2018 s’appuie sur deux motions figurant dans les résolutions votées par le Conseil d’administration le 17 mars 2018. La première motion est adressée au président Habib SYLLA lui-même en reconnaissance de ses efforts pour faire du HCME une organisation autonome et respectable. La seconde est adressée au président Ibrahim Boubacar KEITA pour le remercier et l’assurer du soutien de la diaspora qui compte de nombreux acquis depuis son accession au pouvoir ; 5. Ceux qui s’attaquent avec tant de virulence au président Habib sont des individus bien connus engagés pour la cause de certains partis politiques tout aussi connus. C’est pourquoi, les responsables du HCME restent sereins et gardent au président Habib SYLLA leur confiance. Au demeurant, de nombreuses associations citées dans la déclaration affirment n’avoir pas été consultées ; 6. La reconnaissance du bienfait est une valeur cardinale de la culture malienne. En conséquence, les remerciements adressés à IBK et le soutien à lui accordé pour ses actions en faveur de la diaspora ne gênent nullement les Maliennes et Maliens. Les associations membres du HCME sont appelées à garder le calme devant ce qui apparait comme une entreprise politicienne de bas étage. Fait à Bamako, le 27 Mars 2018 Pour le HCME Le Secrétariat Permanent Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here