Assistance alimentaire et nutritionnelle au Mali : Le Japon apporte à manger

Si aucune activité d’atténuation n’est entreprise, 932.651 personnes seront en insécurité alimentaire et nutritionnelle sévère pendant la période de soudure 2018, alertait les acteurs humanitaires. Ce cri de désespoir a été entendu par le gouvernement du Japon qui vient d’accorder à PAM-Mali la bagatelle de 2 millions de dollars, soit environ 1,046 milliards de FCFA qui permettront de fournir une assistance alimentaire à environ 25.000 personnes. La bonne nouvelle a été annoncée vendredi dernier par S.E Shigeru Kondo, chargé d’affaires du Japon au Mali, au cours d’une cérémonie de remerciement organisée par le PAM à cet effet. C’était en présence de M. Oumar Ibrahim Touré, Commissaire à la Sécurité Alimentaire, M. Amadou Diallo, conseiller au ministère de la solidarité et de l’action humanitaire, et Mme Sylvia Caruso, représentante résidente du PAM, ainsi que des représentants des personnes bénéficiaires. Ce financement de 2 millions de dollars, sous forme de don sur le budget supplémentaire 2017 du Japon adopté le 1er février 2018 intervient dans le cadre du ‘’projet d’assistance alimentaire et nutritionnelle pour les populations affectées par la crise au Mali’’. L’objectif global de ce projet (destiné à 25.000 personnes) est d’assister le gouvernement de la République du Mali à apporter les dividendes de la paix à travers la protection sociale et les services en vue de satisfaire les besoins alimentaires et nutritionnels des populations vulnérables dans les zones d’insécurité, par une distribution gratuite de l’assistance alimentaire. Selon Mme Sylvia Caruso, représentante résidente du PAM, son organisation qui apporte son soutien au gouvernement malien en l’aidant à répondre aux besoins alimentaires des personnes, (spécifiquement les enfants de 6 à 23 mois, les femmes enceintes et les jeunes mamans) a commencé les distributions depuis le mois de mars dernier et s’étendent à septembre 2018 pour couvrir la période de soudure. « Tout ceci ne serait pas possible sans les généreux soutiens de peuples et de gouvernements amis qui prêtent main forte au Mali. C’est pourquoi, je remercie le Japon pour sa solidarité avec le Mali et la confiance accordée au PAM », a conclu Mme Caruso. Les représentants des personnes (déplacées internes) ont remercié le gouvernement du Mali et les partenaires techniques et financiers à travers le PAM pour avoir donné une seconde chance et un sens à leur vie. Dian Diallo, 1er adjoint au maire de la commune de Macina (région de Ségou) a quant à lui, expliqué que ce sont plus de 8900 personnes déplacées et populations d’accueil vulnérables des communes de Kokry, Monimpébougou et de Macina qui bénéficient de l’assistance alimentaire urgence. Il a ensuite remercié le gouvernement du Mali, le PAM et, le gouvernement Japonais sans lesquels cette assistance n’aurait pas eu lieu. Une fructueuse coopération Maliano-Japonais Amadou Diallo, conseiller technique au ministère de la solidarité a pour sa part signalé que cette cérémonie de remise de coupon alimentaire est l’expression de la marque de solidarité du gouvernement du Japon à l’endroit du Mali confronté à une soudure alimentaire et pastorale précoce cette année. Selon M. Diallo, cette donation a une grande signification pour le Mali, car, conclura-t-il, elle apportera une assistance alimentaire à plusieurs milliers de déplacés internes, des rapatriés et des personnes vulnérables dans les régions de Gao, Tombouctou, Mopti, et Ségou. Pour S.E Shigeru Kondo, chargé d’affaires du Japon, dans le centre du Mali, la situation sécuritaire et humanitaire s’est rapidement détériorée de façon massive, à cause des attaques terroristes, des combats entre groupes armés, des conflits intercommunautaires, d’une part, et la suspension de plusieurs projets, du retrait de certains acteurs humanitaires d’autre part. C’est pourquoi, dira S.E Kondo, le gouvernement du Japon a décidé d’apporter une assistance alimentaire distribuée gratuitement aux populations faisant face à la crise. « Il s’agit pour le gouvernement du Japon de promouvoir la stabilité et prévenir la radicalisation et l’instrumentalisation des tensions intercommunautaires », conclura-t-il. Dans son intervention, M. Oumar Ibrahim Touré, Commissaire à la Sécurité Alimentaire a remercié le gouvernement du Japon qui aide notre pays de façon multiforme. Parce que, dira-t-il, la liste de dons que le Japon attribue au Mali est longue, car la coopération Maliano-Japonais est exceptionnelle et très fructueuse. A titre d’exemple, citera M. Touré, en plus de cette donation, actuellement, le Mali est entrain de construire 5 silos grâce à une donation d’une valeur de 3 milliards de FCFA du Japon pour pouvoir conserver le maïs et l’intégrer dans le stock de sécurité national alimentaire. Le Japon a aussi apporté un appui alimentaire en riz en 2 étapes dont la valeur dépasse 7 milliards de FCFA. Mieux encore, conclura M. Touré, en plus des centaines de millions mobilisés pour informatiser les écoles à Bamako, plus de 650 millions ont été apportés au département de la Réconciliation Nationale. Djibril Kayentao Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here