Mali a lancé dernièrement des nouvelles obligations

57
Le Mali vient d’émettre des obligations le 17 novembre de cette année 2017. Les soumissions furent déposées ce même jour du 17 novembre 2017 dont la valeur d’une obligation s’élève à 10 000 francs chacun et l’intérêt fixé à 6,15%. Ce titre de 15 milliards fut donc lancé et considéré comme assimilable au Trésor du pays par le biais d’une adjudication. Son échéance s’étale en trois années d’après l’UMOA. Concernant le mode de remboursement, les obligations seront définitivement échues le 20 novembre 2020 et remboursables donc dans sa totalité le prochain jour ouvrable qui suit cette date. Le Mali Le Mali est une République africaine, plus précisément dans l’ouest du continent. IL a eu son indépendance le 22 septembre 1960 suite à la colonisation par la France du Soudan et la dispersion de la fédération du Mali composée par la République soudanaise et le Sénégal. Il est actuellement peuplé de 15 millions d’habitants appartenant à 13 principales ethnies. Le pays compte parmi pays en développement du monde niveau développement, mais ne cesse de démontrer son potentiel. Il vit principalement d’exportations notamment d’or et de coton ainsi que d’aides financières venant de pays étrangers. Le Mali fait partie des pays membres de l’Union économique et monétaire Ouest africain est fut reconnu pour sa production de coton et dérivés. Toutefois, il reste dans un état critique en termes de pauvreté et de chômage de sa population surtout depuis la chute du marché de coton en 2005. La position du Mali par rapport aux obligations Le Mali fait partie des pays adeptes d’obligations. En effet, il n’arrête pas de contracter des émissions obligataires. Toutefois, ces dernières rapportent des milliards dans son coffre, ce qui booste encore une fois son envie de lancement d’autres obligations. D’ailleurs, ce système l’aide à subvenir aux besoins de ses habitants. Chaque obligation émise sera donc garantie de sa capacité d’honorer ses dettes lors de son échéance. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here