1ère édition du Salon International de l’Industrie : Aujourd’hui, le Jour-J

36
Son objectif général est de promouvoir le potentiel industriel du Mali en vue de favoriser une croissance économique forte et durable La première édition du Salon international de l’Industrie (SIM 2018), s’ouvre aujourd’hui, 19 avril au Parc des expositions de Bamako, situé sur la route de l’Aéroport international Président Modibo Keita, sous le haut patronage du Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keita. Cet évènement tant entendu, de rencontre du donner et du recevoir entre les opérateurs industriels, est une initiative du ministère du Développement industriel, en collaboration avec le secteur privé. Il durera trois 3 jours du 19 au 21 avril. Le thème retenu pour cette première édition est : « Accélérer l’industrialisation d’un pays de l’hinterland ». Les organisateurs de l’évènement ont choisi un partenaire de taille, comme invité d’honneur, la Turquie. Le SIM 2018 est un projet structurant qui vise notamment, à partager avec le reste du monde, le potentiel du Mali en matière de développement industriel, à présenter les opportunités qu’il offre et qui plaident en sa faveur pour qu’il soit une destination d’affaires privilégiée. Selon les organisateurs, un accent particulier sera mis sur les secteurs de l’agro-industrie, de l’élevage et des matériaux de construction. A noter que les activités du salon, porteront entre autres, sur les conférences thématiques, les rencontres d’affaires, des expositions de stands, des conclusions des partenariats, des espaces dédiés à la Diaspora, aux régions du Mali, aux porteurs de projets, aux chercheurs et inventeurs, aux démonstrations technologiques et à l’innovation. Ce salon va réunir plus de 300 industriels et investisseurs du Mali, d’Afrique et du reste du monde, des personnalités étrangères, d’organisme internationaux (CEDEAO, UEMOA, ONUDI, OAPI) et du monde des affaires, banques et institutions financières entre autres. Il est aujourd’hui admis que l’avenir du continent africain en général et celui du Mali en particulier est dans l’industrie. C’est pourquoi, selon le ministre, notre ambition est de faire du SIM un tremplin décisif pour réussir notre décollage industriel, un rendez-vous du donner et du recevoir dont le but ultime est d’élargir significativement notre base manufacturière, créer des bassins d’emplois décents et durables pour notre jeunesse et convertir utilement nos multiples atouts naturels pour le bonheur de nos compatriotes. Le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim a formulé le vœu ardent que cette 1ère édition soit à la hauteur de nos attentes et espérances. AMT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here