2ème édition de finale de la coupe de l’honorable Diarrassouba : Fana gagne le défi de la mobilisation

L’organisation de ce tournoi contribue à épanouissement et au développement du football de la commune de Fana et conformément à la vision du président Ibrahim Boubacar Keita, il est axé autour de la cohésion et de l’unité nationale La deuxième édition de la coupe de football dédiée à l’honorable Mamadou Diarrassouba a eu lieu le samedi 14 avril 2018 à Fana. Cet évènement couplé avec la remise du prix aux lauréats de la première édition du concours d’excellence parrainé par le même député de Dioila a mobilisé plusieurs hautes personnalités du pays. En effet, à côté du parrain, se trouvaient quatre ministres membres du gouvernement, de nombreux députés et cadres du parti au pouvoir. On notait, notamment, la présence des ministres Amadou Koita de la Jeunesse et de la Reconstruction citoyenne, Mohamed Ag Erlaf de l’Administration territoriale, Oumou Touré de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Les honorables députés Mamadou Lamine Wagué, le premier vice-président de l’Assemblée nationale, honorable Moussa Timbiné, mais aussi les honorables Yiri Keita, Moussa Diarra, le président de la Haute Cour de justice ont tous honoré l’évènement de leur présence. Pour les organisateurs, l’organisation de ce tournoi contribue à épanouissement et au développement du football de la commune de Fana et conformément à la vision du président Ibrahim Boubacar Keita, il est axée autour de la cohésion et de l’unité nationale. Cette deuxième édition de la coupe Diarrassouba se disputait entre le club Balla Camara et le stade malien de Fana sur les 9 communes qui ont pris part à la compétition. Après le coup d’envoi qui a été donné par l’honorable Diarrassouba et le ministre en charge de la Jeunesse, la finale a été remportée par l’équipe Balla Camara par le score de 2-0. L’équipe vainqueur a remporté, outre le trophée, la somme de 350 000 FCFA. L’équipe vaincue a reçu, quant à elle, la somme de 250 000 FCFA. Un parrain bien satisfait Pour l’honorable Diarrassouba, ce tournoi a été un évènement majeur et les deux équipes ont bien mouillé le maillot. Il a souligné que le sport est un facteur de cohésion et d’unité. Selon lui, il s’investit dans le sport, afin de rassembler les Maliens et les Maliennes et favoriser la cohésion sociale. « Le sport est un facteur de rassemblement, d’union et de paix. En dehors du match, il y a les apports des membres de mon parti. Les ministres, les députés, le bureau politique national étaient là », s’est-il réjoui. Selon l’honorable Diarrassouba, l’évènement prouve que le cercle de Dioïla fait déjà un grand pas dans le cadre des élections à venir. « Nous voulons jouer à l’apaisement. Nous voulons que les choses se déroulent dans la plus grande transparence. Que le vainqueur gagne et que le vaincu reconnaisse les résultats », a conclu l’élu de Dioïla. Daniel KOURIBA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here