A propos de la finale de la super coupe Diarrassouba à Fana : « C’est une foutaise pour les populations », a martelé le président de la société civile de Fana.

3
C’était samedi dernier à Fana en présence d’une foule nombreuse en partie transportée de Bamako et d’ailleurs à bord de Bus loués à cet effet pendant que la ville continue à pleurer une femme et son enfant qui ont été décapité le 09 avril dernier. La deuxième édition de la super coupe de l’honorable Mohamed Diarrassouba, de Dioïla a vécue. C’était en présence de certains membres du gouvernement, des députés du RPM ; voire de la majorité présidentielle et d’une foule nombreuse transportée de Bamako et ailleurs, selon nos sources contactées sur place. Si l’honorable Diarrassouba était heureux de remettre le trophée au vainqueur de la coupe qui porte son nom, outre le maire de la ville, la société civile, en l’occurrence son président, M. Badian Dembélé, le chef de village et bien d’autres personnalités de la ville de Fana, ont boudé l’évènement. Et pour cause, à en croire, le président de la société civile, cette coupe « est une foutaise à l’égard des populations puisque nous sommes endeuillés par l’assassinat d’une femme et de son enfant le 09 avril dernier qui nous a affecté et pour lequel, l’honorable Diarrassouba et autres n’ont pas daigné faire le déplacement, encore moins présenter leurs condoléances. C’est un rigolo », a martelé Badina Dembélé tout furieux. « Nous n’avons pas besoin d’un tel folklore aux mauvais goûts ; En venant à Fana avec plus d’une centaine de Bus transportant des jeunes pour célébrer sa coupe, Diarrassouba s’est moqué de nous », a ajouté le président Badian. La célébration de cette coupe du député de Dioïla, a vu un déploiement de moyens impressionnants et des représentants de l’Etat (Préfet et Sous-Préfets). En tout cas, à en croire nos sources et les réactions de jeunes et femmes, l’honorable Diarrassouba a déçu à plus d’un titre. « Nous verrons s‘il ose venir nous voir pour battre campagne », a averti un vieux de la coordination de Fana. B DICKO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here