Mine de SOMILO : Un arrêt de travail qui prend de l’ampleur

A Kéniéba, les travailleurs de la mine souterraine de Somilo-SA de Loulou sont en arrêt de travail. Ils protestent pour le non payement de leurs primes. C’est une information du site kayesinfos.com. La mine de Somilo est en ébullition. La raison : Les travailleurs de cette mine souterraine Somilo-SA de Loulo, située dans la Commune de Sitakily, observent un arrêt de travail depuis mardi 17 avril 2018. A en croire les travailleurs, “le motif de cet arrêt de travail est dû au non payement des primes de bonus d’excellence et de prime de rendement aux grévistes”. Une action qui joue sur la production de la mine et impacte l’économie locale. C’est pourquoi les autorités locales du cercle de Kéniéba ont tenté une médiation qui s’est vouée malheureusement à l’échec. A cet stage de la médiation, le constat est qu’il n’y pas eu de consensus entre les grévistes et la direction de la mine qui reste ferme toujours sur sa décision de “non payement du pourcentage accordé par les instructeurs aux grévistes de la mine d’or de Loulou et Gounkoto”. En plus, malgré les interventions de l’inspection régionale du travail et la direction nationale du travail, la situation reste en l’état. Hier mercredi, nous apprenions que le mouvement a pris de l’ampleur avec l’arrêt total de travail sur le site de Loulo lequel mouvement tente de gagner Gounkoto, un autre site d’exploitation de Rand Gold. A. M. C. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here