Nous avons invité Sonatrach à reprendre les travaux d’exploration du pétrole et du gaz au Mali

0
Le ministre malien des Mines et du Pétrole, Tiémoko Sangaré a souligné, mardi à Oran, qu’une invitation a été adressée à Sonatrach pour la reprise des travaux d'exploration et de forage du pétrole et du gaz dans son pays. Dans une déclaration à l’APS en marge de la onzième édition des Journées scientifiques et techniques (JST) de Sonatrach organisées sous le slogan "Innovation et partenariat dans le contexte de la transition énergétique", le ministre malien a déclaré "lors d'une rencontre lundi avec le m inistre algérien de l’Energie, Mustapha Guitouni et le Président directeur général de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, nous avons adressé une invitation à Sonatrach pour reprendre des travaux de forage du pétrole et du gaz dans le pavillon no 20 au Mali". La Sonatrach est liée par un contrat avec l’Etat du Mali, a-t-il rappelé, précisant que "les travaux ont été suspendus pour des raisons liées à la crise financière et nous sommes entrain de sortir de cette crise". Le ministre des Mines et Pétrole du Mali a indiqué, en outre, qu’il a assisté à ce rendez-vous économique avec une importante délégation en vue de relancer la coopération bilatérale dans le secteur des hydrocarbures. Tiémoko Sangaré a appelé Sonatrach à investir au Mali pour réaliser le premier forage du pétrole et jeter les premiers jalons de la production du pétrole dans son pays. Le ministre malien a également souligné que l’Algérie dispose d’atouts lui permettant d’être un pays leader dans le domaine des hydrocarbures, notamment dans le continent africain, ajoutant "Sonatrach est un groupe de référence et nous voulons bénéficier de son expérience". Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here