Promotion de l’entreprenariat : La Fondation Ensemble » portée sur les fonds baptismaux

Soutenir la jeunesse dans la promotion de la création d’entreprise, tel est l’objectif principal d’une fondation dénommée « Fondation Ensemble ». Avec pour slogan « Ensemble nous réussirons », cette fondation composée d’associations de la société civile avec une très grande représentativité de jeunes et de femmes entend œuvrer pour la promotion du leadership jeune et femme. Son lancement officiel s’est déroulé le samedi 14 avril 2018 à l’hôtel de l’Amitié de Bamako, en présence du Président fondateur de ladite fondation, Me Abdoulaye Ouane, du président de la Commission de la fondation, Sidi Ali Ould Bagna. De nombreux jeunes, ainsi que des notabilités du nord et de personnalités étaient également présents. Au Mali, comme dans la plupart des pays en Afrique, le chômage est devenu l’un des défis énorme qui doit être relevé avant toute autre initiative de développement. C’est conscient de ce constat que ‘’la Fondation Ensemble’’ ambitionne de soutenir les jeunes qui nourrissent des projets de création d’entreprise. Au cours de la rencontre, des experts ont partagé avec les participants des thématiques liées à la question d’emploi. Selon ses initiateurs, la particularité de cette fondation est de soutenir non seulement des projets classiques, mais également des projets mettant les technologies du numérique au service de la population. La Fondation intervient à travers plusieurs axes, notamment ; l’innovation et l’entreprenariat ; l’éducation et la formation ; la gouvernance et le développement ; la paix et la sécurité ; la diaspora, l’environnement et la santé. Dans sa présentation de la Fondation, Me Abdoulaye Ouane a indiqué que sa structure œuvre pour la promotion de l’entreprenariat jeune-femme avec innovation. Il a également souligné que « Les deux tiers des emplois créés à, travers le monde, sont dans l’innovation. On se veut une fondation de proximité, de pratique qui appuie des innovations, des idées, des projets à la base. Il faut encourager l’entreprenariat à travers l’innovation. Nous allons nous inscrire dans tout ce qui est gouvernance. Nous allons mettre l’accent sur la formation professionnelle et les formations de proximité. On sait que ce n’est la fonction publique qui crée l’emploi, mais c’est le secteur privé ». La présentation de la fondation a été suivie par des échanges qui ont permis aux experts d’éclairer la lanterne des jeunes sur les autres thématiques qui étaient inscrites à l’ordre du jour, à savoir : Entreprenariat femme-jeune innovation et quel leadership pour la gouvernance ? Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here