Audit du fichier électoral du Mali : Les experts à la tâche pour proposer un document fiable

2
Depuis le 16 avril 2018, à l’annexe de la Délégation Générale aux Elections dans l’enceinte de la Bibliothèque Nationale, des experts nationaux et internationaux travaillent à proposer un fichier électoral fiable et crédible aux structures en charge du processus électoral au Mali. Pendant 10 jours, cette commission d’audit composée de 2 représentants des partis de la majorité, 2 de l’opposition, 1 représentant des partis non alliés, 1 de la société civile et 4 experts internationaux désignés par l’Organisation Internationale de la Francophonie, travailleront sous la houlette des experts de la Commission Electorale Nationale Indépendante du Mali (CENI). Cette première expérience au Mali concernera l’identification des forces, des faiblesses et de toutes autres anomalies liées au fichier électoral. Il s’agit également de faire une analyse juridique de tous les textes concernant le processus électoral du Mali tout en vérifiant les listes électorales et les bureaux de vote disponibles. Selon le Général Siaka Sangaré, Délégué général aux Elections, les listes électorales qui constituent le fichier électoral biométrique sont permanentes et font l’objet d’une révision annuelle par des commissions administratives composées des représentants de l’administration et de tous les partis politiques. « Le fichier électoral de 2018 que j’ai le grand plaisir de soumettre à la vérification quantitative et qualitative des experts, est le résultat des opérations de révision exceptionnelle de 2018. Perfectible, ce fichier comprend : 8 000 464 électeurs dont 106 305 hommes et 3 894 159 femmes ; 22 309 bureaux de vote, dont 1 182 dans les juridictions diplomatiques et consulaires et 21 127 sur le territoire national ». Siaka Sangaré se dit également convaincu que cet audit est un moyen sûr afin de renforcer la transparence et la confiance dans le processus électoral en général et dans l’acceptation du fichier électoral en particulier. En s’adressant aux experts, le Délégué général aux Elections a laissé entendre : « Nous attendons impatiemment les résultats de vos travaux, notamment vos constats et vos recommandations sans doute pertinents pour apporter les corrections, si besoin en était, afin de présenter le fichier électoral définitif aux acteurs politiques et aux citoyens comme il est de règle depuis 2013 ». Selon le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Amadou Ba, l’objectif de cet audit est de restaurer le climat de confiance entre les acteurs du processus électoral au Mali. « Les recommandations et propositions qui sortiront de ces travaux, permettront de rendre le fichier encore plus fiable et plus crédible», a-t-il ajouté. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here