Certification de la présidentielle par la MINUSMA : Quelle mouche a bien pu piquer l’opposition ?

Que l’opposition demande à la Mission onusienne au Mali (Minusma) de certifier l’élection présidentielle de juillet prochain. Des Maliens n’en croient toujours pas leurs oreilles. C’est à la limite une proposition qui frôle la sensibilité et le bon sens. L’opposition malienne joue sur tous les fronts comme si elle avait peur de quelque chose. Sa demande de certification de la présidentielle par la Minusma a laissé plus d’un Malien ébahi. En effet, dans un mémorandum adressé à la Minusma, l’opposition sollicite la mission onusienne pour la certification de l’élection présidentielle. Par ce fait, l’opposition a oublié ou méconnait la portée du mandat de la Minusma. La Minusma, aussi surprise qu’interloquée, a purement adressé une fin de non recevoir en indiquant que ses missions ne lui permettent pas de se mêler des élections au Mali. Cependant, elle est disposée autant que faire se peut à apporter un appui en terme de logistiques et de formation pour l’organisation desdites élections. Mais de là à certifier les résultats d’une élection, cela outrepasse ses moyens et son mandat. Selon nos informations, le mémorandum est à l’initiative de l’URD et du Parena. Ainsi, après que la Minusma ait refusé catégoriquement cette ingérence et que la nouvelle soit parvenue aux autres partis de l’opposition, la coalition autour de Soumaïla Cissé a failli imploser. Certains partis ont condamné la démarche « solitaire » de l’URD et du Parena, avant de leur demander de garder leur sérénité. H MAIGA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here