Opération de nettoyage de Bozola : Les gros porteurs et les commerçants dans l’œil du cyclone

Face au grand désordre créé par les camions et les marchandises des commerçants dans les rues de Bozola, l’Association Siguida Baara (Acte citoyen) en collaboration avec les autorités locales a lancé ce samedi 21 avril l’opération de nettoyage de Bozola. Cette opération qui va durer plusieurs mois consiste à interdire la circulation aux gros porteurs pendant la journée dans le quartier et le déguerpissement de certains commerçants. Après l’opération Ami Kane dans la ville de Bamako, une autre opération vient d’être lancée. Il s’agit de l’opération Bozola. L’objectif est d’enlever les étals qui occupent les rues du quartier. Bozola est un quartier de la Commune II du District de Bamako, connu comme un quartier commercial avec la présence du Grand marché de Bamako et plusieurs boutiques des commerçants. Cette présence massive des commerçants devient de plus en plus un véritable problème pour les habitants du quartier. A la clé des embouteillages récurrents, de banditisme, des accidents… Conscients de cette situation qui va de mal en pire, les membres de l’association Siguida Baara (Acte citoyen) ont jugé nécessaire de lancer une opération de déguerpissement et de réorganisation de la circulation dans les différentes rues du quartier. L’opération a eu le soutien des autorités locales dont le maire délégué de Bozola et les habitants du quartier. Avant de lancer l’opération, l’association a organisé une assemblée d’information le samedi dernier à l’école de Bozola pour déterminer les différents axes concernés par l’opération. Cette rencontre a regroupé les habitants et les commerçants. Pour la première phase, l’opération consistera à interdire le stationnement permanent des gros porteurs, la circulation pendant la journée des camions. Toutes les gares se trouvant dans le quartier de Bozola seront aussi déplacées. L’utilisation des bâches devant les boutiques et l’étalage des marchandises dans la rue seront aussi sanctionnés. Les kiosques mal installés seront déguerpis pour libérer les artères. Mais pour le président de l’association, Mamadou Kotoki Cissé, l’accent sera mis sur la sensibilisation pour éviter tout débordement de l’opération. Mais, il a également averti que quelque soit les difficultés, l’opération se déroulera conformément aux textes en vigueur. Wassolo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here