Un accueil Exceptionnel

49
La visite d’un chef de l’Etat dans une localité est déjà, en soi, un événement exceptionnel. Quand il vient avec beaucoup de bonnes nouvelles, c’est assurément mieux. Et il est connu de tous que nos concitoyens de Ségou ne savent pas faire les choses à moitié. C’est donc sans surprise qu’ils sont sortis massivement pour réserver un accueil de grands jours au président de la République. Il y a un peu plus d’un an, Ibrahim Boubacar Keïta lançait dans cette ville les travaux d’un échangeur multiple, assorti de voies d’accès. Le projet était si ambitieux que les oiseaux de mauvais augure ont juré qu’il ne pouvait s’agir que d’une promesse politique qui ne verra jamais le jour. L’ouvrage a été réalisé, et comme pour remercier le président Keïta pour avoir tenu promesse, la mobilisation fut exceptionnelle hier à son arrivée dans la capitale des «Balanzans». Les autorités politiques et administratives, la société civile, les partisans de partis politiques venus de partout se sont donné rendez-vous sur tout le long du boulevard central jusqu’au niveau de l’échangeur. Les forces de l’ordre assuraient la fluidité des véhicules tandis que les militaires quadrillaient la zone. Il en était ainsi depuis quelques jours pour assurer au président de la République un séjour sans encombre. Pari donc gagné sur le plan de la mobilisation. Hier, avant d’arriver à Ségou, Ibrahim Boubacar Keïta a eu droit à un bain de foule impressionnant de Fana et à Konobougou. Ce n’était qu’un avant-goût. A l’entrée de «la Cité des Balanzans», on apercevait des centaines de jeunes habillés en tee-shirt à l’effigie du président Keïta, avec pancartes et sifflets. L’ambiance était à son comble. La foule était déjà là depuis les premiers chants de coq. «Nous sommes des commerçants, nous avons fermé nos boutiques pour venir accueillir triomphalement IBK», témoigne Chaka Coulibaly, le front perlé de sueur. Les troupes folkloriques du terroir et les jeunes des partis politiques de la mouvance présidentielle avec leurs pancartes rivalisaient d’ardeur. Les propos recueillis se résumaient à ça : «soulagement» à la suite des infrastructures routières réalisées et «reconnaissance» envers un chef de l’Etat qui a «tout donné à Ségou». Plusieurs membres du gouvernement, les autorités administratives, les élus de la région ont fait le déplacement de Banankoroni pour accueillir le chef de l’Etat et sa forte délégation. C’est à 11 heures 33 minutes que le cortège présidentiel s’immobilisa à l’entrée de Ségou. En boubou bleu-clair et coiffé d’un chapeau blanc, le président de la République est apparu, faisant exploser l’applaudimètre. Et c’était parti pour une heure de bain de foule. Debout dans son véhicule, sourire aux lèvres, Ibrahim Boubacar Keïta a été à la rencontre de milliers de Ségoviens qui l’ont salué en bâtisseur et dans une belle cohue. «IBK i ni tié», «IBK, l’homme de la réconciliation», «Ségou dit merci au président de la République», pouvait-on lire sur les pancartes. A. CISSÉ I. DEMBÉLÉ Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here