Industrie : Les entreprises invitées à promouvoir la démarche qualité

Le Centre du secteur privé a abrité le 23 avril 2018, la cérémonie d’ouverture de l'atelier national sur la certification à la Marque Nationale de Conformité aux Normes «MN» (Ciment, fer a bêton, huiles alimentaires). L’objectif général de cet atelier de cinq jours est d'accompagner l'AMANORM (Agence Malienne de Normalisation et de Promotion de la Qualité) à l'opérationnalisation effective de son unité de certification produits à travers la Marque Nationale de Conformité aux normes «MN» et commencer à délivrer ladite Marque. La cérémonie d’ouverture était présidée par la représentante du ministre du développement industriel, Mme Ag Erless Oumou Coulibaly, en présence du directeur général de l’Amanorm, Yaya Niafo, du représentant de la délégation de l’Union Européenne au Mali, Julien Bouzon et d’autres personnalités. Dans ses mots de bienvenue, directeur général de l’Amanorm, Yaya Niafo, point focal du PSQAO (Programme Système Qualité de l'Afrique de l'Ouest (PSQAO), a fait sa voir que la normalisation tout comme la qualité, représentent aujourd'hui deux outils stratégiques indispensables à la préservation de la santé, la protection de la vie, la protection des consommateurs et des intérêts collectifs, l'intégration de la production nationale et la valorisation des ressources naturelles du pays, la protection de l'environnement et l'élimination des entraves techniques aux échanges. « Le respect des normes reste donc, un défi majeur que nos entreprises doivent relever face aux nouveaux enjeux de développement, les méthodes d'approches et caractéristiques toujours plus sophistiquées », a-t-il dit. A ses dires, le développement de la culture Qualité doit être soutenu par le développement d'une Infrastructure Nationale de la Qualité à travers la normalisation, la promotion de la Qualité, l'évaluation de la conformité aux normes, la certification, l'accréditation, la métrologie, etc. Quant au représentant de la délégation de l’Union Européenne au Mali, Julien Bouzon, cet atelier de certification est financé dans le cadre d'un projet d'appui à la politique qualité de la CEDEAO, qui est soutenu par l'enveloppe régionale du Fonds Européen de Développement, à hauteur de 7.8 milliards de FCFA pour la période 2014-2018 et pour l'ensemble de la sous-région. Pour sa part, la représentante du ministre du développement industriel, Mme Ag Erless Oumou Coulibaly, conseillère technique du département, l'objectif général de cet atelier est d'accompagner l'AMANORM à l'opérationnalisation effective de son unité de certification produits à travers la Marque Nationale de Conformité aux normes « MN » et commencer à délivrer ladite Marque. « Durant cinq jours, vous aurez à échanger avec l'expert international de l'ONUDI, Monsieur Cherif EZZINE sur les règlements techniques particuliers, les procédures de certification et la gestion de l'impartialité se rapportant sur le référentiel de la Marque Nationale de Conformité aux Normes « MN », a conclu la représentante du ministre. Aguibou Sogodogo Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here