Acquisition des cartes d’électeur 2018 : La course contre la montre du PM Soumeylou Boubèye Maïga

3
A la faveur de la cérémonie d’ouverture de la session de formation de 1000 jeunes en technique de recherche d’emplois et en montage de projets, le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a déclaré que les cartes d’électeurs pour le scrutin présidentiel du 29 juillet prochain seront prêtes dans un délai culminant de 65 jours. Le chef du gouvernement, Soumeylou Boubèye Maïga, a présidé, le lundi 16 avril, à l’ex-Ciné Babemba de Ouolofobougou, la cérémonie d’ouverture officielle de la session de formation de 1000 jeunes en techniques de recherche d’emplois et en montage de projets. Ce séminaire de formation, organisé par le département de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, se poursuivra jusqu’au demain, samedi 21 avril, au Centre des collectivités territoriales sur la route de Kati. A l’adresse des jeunes séminaristes, le Premier ministre, après avoir prodigué de sages conseils axés sur les vertus de l’acquisition d’une solide formation et d’un bagage intellectuel pour la jeunesse dans la construction de notre pays, a évoqué la situation des cartes d’électeurs dont le processus de livraison est au point mort. Fidèle à son vocable stylé, le Premier Ministre a rassuré que toutes les conditions seront réunies pour la bonne tenue du scrutin présidentiel prévu pour le 29 juillet prochain. Appelé par le président IBK pour piloter une équipe gouvernementale de 36 membres, en décembre 2017, le Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maïga, semble véritablement engagé pour la tenue à date échue des élections au Mali. Ainsi, il invite les candidats à la course pour le palais de Koulouba à se tenir prêts et aux jeunes de se mobiliser pour voter librement en faveur des candidats de leurs choix. Il a mis l’occasion à profit pour assurer que tout sera mis en œuvre par son gouvernement pour rendre les cartes d’électeurs dans un délai maximal de 65 jours. Ce qui dénote que la course contre la montre est en pleine vitesse. Mais, du côté des partenaires du Mali dans les préparatifs du processus électoral en cours, on mise surtout sur l’adage selon lequel la vie est une course de fond et non une course de vitesse. A cet effet, le lundi 16 courant, l’Organisation internationale de la Francophonie a commencé l’audit du fichier électoral à la demande du gouvernement. Aussi, la nouvelle loi électorale se trouve sur la table des députés à l’Assemblée nationale pour correction des insuffisances soulignées. Le recensement exceptionnel des jeunes majeurs en droit d’acquisition la carte Nina a été faite dans certaines régions du Nord en même temps que la radiation des cas de décès. Ayant pour mission principale d’organiser des élections générales crédibles et apaisées, le PM Soumeylou Boubèye Maïga s’engage à jouer jusqu’au bout la carte de la transparence en impliquant tous les acteurs concernés aux préparatifs du processus électoral en cours. Amaye Maki Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here