Koulouba 2018 : Les jeunes et les femmes du RPM réclament la candidature d’IBK pour un second mandat

3
La fédération RPM du District de Bamako en collaboration avec les femmes du BPN-RPM a tenu un meeting d’information et de sensibilisation le samedi 21 avril dernier au Palais de la Culture. L’occasion a été mise à profit par les jeunes et les femmes du parti du tisserand pour réclamer la candidature d’IBK pour un second mandat. Selon les organisateurs, le but de ce meeting était de partager avec les partis de la CMP, les militants des clubs de soutien et l’ensemble des Maliens, quelques détails du bilan du président IBK pendant les 4 ans de sa gestion. Mais aussi, de sensibiliser les militants afin que chacun se sente comptable de ce bilan qui est « largement satisfaisant ». Toute chose qui les motive à réclamer sa candidature à la prochaine présidentielle. C’est dans une salle pleine comme un œuf que les jeunes et les femmes venus des six communes de Bamako, de Moribabougou et de Kita, ont manifesté leur reconnaissance au président IBK pour ses actions menées en leur faveur durant son premier mandat qui finit bientôt. On pouvait lire sur les banderoles: «Merci IBK pour la prise en charge des pupilles de la Nation», «Avec IBK, les femmes maliennes sont au centre du développement», «unis, le Mali restera toujours fort », « soutenir les actions du président IBK, c’est soutenir la voie de l’émergence»… Diawara Aïssata Touré dite Lady, présidente des femmes du RPM a rappelé l’attachement du président IBK au respect des droits des femmes maliennes à travers ses actions menées en leur faveur. «À la sortie des élections de 2013, le président IBK disait qu’il a été élu par les voix des Maliens. Chers sœurs c’est vous qui l’avez élu car c’est vous qui constituez la majorité de la société malienne. Depuis son élection à la fonction de président de la République, IBK n’a pas caché sa volonté de faire participer davantage les femmes à la vie politique du Mali» a rappelé Diawara Aïssata Touré. «La loi 2015/ 052 du 18 décembre 2015 en est une illustration en vue d’augmenter la représentativité des femmes aux fonctions administratives et électives. Il n’a jamais douté de la capacité des femmes d’assumer les hautes responsabilités de l’Etat» a ajouté Lady Touré, en faisant référence à la déclaration du président à l’endroit des femmes, lors de la célébration du 8 mars dernier. Avant de les appeler à s’approprier de la dite loi et de veiller à sa traduction en actes concrets dans les attitudes quotidiennes des décideurs politiques. Mais également à adhérer au RPM pour défendre les valeurs chères du Mali. Elle a ensuite souligné certaines réalisations du président IBK à l’endroit des femmes maliennes au nombre desquelles, la mise à disposition de plus d’un milliard FCFA pour le compte du FAFE, les décortiqueuses pour les femmes rurales, la création de l’Office National des Pupilles pour la prise en charge effective des enfants des militaires et autres administrateurs ayant perdu la vie dans l’exercice de leurs missions. Sans oublier la loi de programmation militaire. «Nous réitérons notre appel au président IBK d’être notre candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain» a déclaré la présidente des femmes du RPM. Frankaly Keïta, président de la fédération RPM du District de Bamako, pour sa part a cité quelques réalisations du président IBK en 4 ans. Un bilan qu’il juge positif malgré les difficultés que travers le pays depuis 2012. «Au niveau de l’emploi, il y a eu la création de 119.000 emplois. Y compris les recrutements massifs au niveau des différents corps (l’armée, la police, la gendarmerie, la protection civile etc.). Au niveau des infrastructures, le Mali est en chantier dans presque toutes les régions et du District malgré le comportement des bandits armés. Dans le domaine de l’agriculture, IBK à dédié 15% du budget pour lutter contre la famine. En Afrique, seul le Mali et le Rwanda l’ont fait. Ce qui nous a permis d’être le premier pays producteur de coton dans la zone Afrique de l’Ouest» a souligné Frankaly Keïta. Sur le plan de l’énergie et de l’accès à l’eau potable dit-il, le projet de Kabala permettra à plus d’un million de Maliens d’accéder à l’eau potable. En plus, il a cité le démarrage du chantier d’une centrale thermique de 90 mégawatts à Kayes, d’une centrale hydroélectrique à Guina dans la même localité et d’une autre qui va démarrer bientôt à Tienfala dans la localité de Koulikoro. «Le bilan d’IBK est largement positif quand on regarde les conditions dans lesquelles il est en train de s’exécuter. Ces acquis nous motivent davantage à nous retrouver non seulement dans son bilan mais aussi à souhaiter et à réclamer sa candidature pour qu’il puisse continuer à exécuter ses œuvres», a déclaré Frankaly Keïta. A sa suite, Moussa Timbiné dira qu’il y a quelques jours, le bureau national de la jeunesse RPM s’est rendu dans certaines régions et certains cercles du Mali. « Partout où nous avons été, les jeunes de ces localités n’ont évoqué qu’une seule préoccupation à savoir quand est-ce qu’IBK va déclarer officiellement sa candidature ? IBK va se présenter et nous lui donnons l’assurance de le faire réélire dès le premier tour», a promis Moussa Timbiné. «Nous sommes heureux de savoir que les jeunes et les femmes du Mali réclament la candidature d’IBK pour son deuxième et dernier mandat. Nous soutenons ces jeunes et ces femmes. IBK compte sur vous pour sa réélection en 2018 », a affirmé Sangaré Oumou Bah au nom du Bureau Politique National du RPM. Moussa sékou Diaby Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here