Programme triennal jeunesse et citoyen : Le GCDH s’engage à promouvoir la citoyenneté

16
Démarré depuis le 23 novembre dernier, le programme triennal 2017-2020 du Groupe citoyenneté et droits humains (GCDH) a pris fin hier, jeudi. Les travaux de la clôture de la première année de ce programme qui fait la promotion de la citoyenneté, ont eu lieux au Palais de la culture Amadou Hampâté Bah. L’objectif du programme triennal, selon les organisateurs, est de permettre aux enfants de 7 à 15 ans de développer des attitudes et des comportements respectueux des principes du vivre ensemble, de la culture de la paix et du civisme, afin d’encourager le dialogue intercommunautaire pour désamorcer les tensions et permettre la reconstruction d’un avenir commun d’où l’avènement des citoyens modèles capable de bâtir un Mali nouveau. Activités interscolaire ; tribune citoyenne d’expressions jeunes ; installation du système cadrage jeune ; formation de 80 jeunes leaders sur la prévention et la gestion pacifique des conflits ; les nuits citoyennes et les nuits culturelles sont entre autres activités programmées dans le programme triennal du Groupe citoyenneté et droits humains. Selon le président du GCDH, Moussa Léo Thienta, au Mali, la jeunesse représente plus de 60 % de la population, elle constitue la principale force d’impulser le changement pour un Mali émergent. ‘’Cependant cette jeunesse est caractérisée par l’incivisme, par la méconnaissance des bonnes pratiques citoyenne et de nos valeurs socioculturelles. Cette jeunesse est exposée à l’incitation à la violence et à la haine et enfin la jeunesse est résolument tournée vers la migration irrégulière aux risques et aux pertes de leur vie. C’est pourquoi cette jeunesse doit être capable, encadrée et éclairée’’, a-t-il expliqué. Pour cette première édition, 90 établissements de l’Académie d’enseignement de la rive droite étaient en compétition. Et à la fin des travaux, c’est l’établissement Le Kénédougou qui a remporté le prix de cette première édition du programme triennal. Selon Moussa Léo Thienta, ce programme triennal qui tend vers sa fin, concernera tous les élèves du Mali. ‘’La démographie malienne et la situation politique actuelle font de l’éducation la priorité de long terme qui fera de l’école le socle d’un pays en paix, dès lors chaque élève pourra être le vecteur des outils de reconstruction ou du renforcement de la cohésion sociale’’, a-t-il affirmé. Quant au représentant du Premier ministre, chef du gouvernement, il a salué l’initiative du GCDH. ‘’ Créé depuis 2012, ce groupe mène des activités de ce genre. Nous sommes très ravis et fiers de cette jeunesse. Nous lui disons de continuer sur cette lancée. Nous sommes très heureux, parce qu’il s’agit de la petite enfance et c’est ce que nous avons toujours déploré. Les enfants ont besoin d’être encadrés depuis à bas-âge pour pouvoir être de bons citoyens de demain’’, s’est réjoui Alassane Bocoum, le représentant du Premier ministre, chef du gouvernement. ZMK Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here