Violences à Mopti dans le centre du Mali : l’Etat appelé à plus d’engagement

14
Les troubles dans la région de Mopti signalent que le Mali reste en proie à l'instabilité et les regards sont tournés vers l'Etat central à Bamako : que fait-il ? Contrôle-t-il effectivement la situation ? Quels risques présentent les troubles dans le centre du Mali alors que le pays prépare une élection présidentielle ? Difficile de prononcer un bilan précis des troubles qualifiés d'intercommunautaires ou d'ethniques et qui agitent le centre du Mali, précisement dans la région de Mopti. Des dizaines de morts selon des associations et des blessés. Des milliers de personnes ont également fui vers le Burkina Faso. Risque d'embrasement Les attentions étaient longtemps concentrées sur le Nord où des opérations anti-terroristes se poursuivent. Les troubles dans le centre signalent que le Mali reste en proie à l'instabilité et les regards sont tournés vers l'Etat central à Bamako : que fait-il ? Contrôle-t-il effectivement la situation ? Quel rôle joue l'armée malienne ? En tout cas, la tension est telle, que la Minusma, la mission de l'ONU pour la stabilisation du Mali s'est dite préoccupée. Quels risques présentent les troubles dans le Centre du Mali alors que le pays prépare une élection présidentielle ? Retrouvez Fréjus Quenum et ses invités : - Docteur Ahmed Dieme, consultant sénégalais, spécialiste des questions politiques et économiques dans la région du Sahel, il revient d'un voyage de recherche au Mali - Etienne Fakaba Cissoko, Professeur d'université, Directeur de recherche au centre de recherche d'analyses politiques et économiques (CRAPES) - Moussa Ag Assarid, membre de la communauté touarègue du Mali, Ecrivain et consultant sur le Sahel - avec les contributions de Aurélien Tobie, chercheur au SIPRI, l'Institut international de recherche sur la paix basé à Stockholm Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here