Frankaly Keita : « Le Mali est en chantier aujourd’hui grâce aux réalisations d’IBK et nous sollicitons sa candidature pour les élections de 2018 »

3
Intervenant au cours du meeting, Frankaly Kéita, le président de la Fédération des sections Rpm de Bamako s’est réjoui de la tenue du meeting qui, d’après lui, est une mobilisation des militants Rpm autour des idéaux du président Ibrahim Boubacar Kéita qui a sorti le Mali du gouffre pour le développer dans tous les domaines. Frankaly Kéita éclaircira l’objet du meeting qui, d’après lui, est une reconnaissance aux actions d’IBK en faveur des femmes. Et beaucoup de Maliens sont reconnaissants envers IBK pour ce qu’il a fait pour le Mali. « C’est en 2013 que nous avons choisi Ibrahim Boubacar Kéita parmi beaucoup d’autres hommes pour qu’ensemble, IBK et nous, nous puissions sortir le Mali du gouffre. Et il nous a sortis du gouffre même si certains ne le reconnaissent pas. Cela n’est pas grave », a-t-il dit. Il est revenu en Bamanankan sur les projets phares réalisés par le président IBK. Il citera, entre autres, la remise aux familles des soldats tués pour le Mali de dix années de salaire en plus d’autres droits. Les militaires blessés au front auront 5 années de salaire. IBK a doté l’Armée malienne des équipements de combats sol-air, de matériels de transport, d’habillements et a amélioré les conditions de travail et de vie des militaires. De 2013 à aujourd’hui, IBK a augmenté les salaires des travailleurs de 20 %. Le Smig a été relevé de 25 000 Fcfa à plus de 40 000 Fcfa. IBK a amélioré l’allocation familiale qui est passée de 1 500 Fcfa par enfant à 3 500 Fcfa contre 4 000 Fcfa pour les enfants handicapés. «Ces réalisations d’IBK sont une première au Mali. Ce qui veut dire qu’il a beaucoup travaillé », s’est-il vanté. Il soutiendra qu’IBK a créé plus de 190 000 emplois des jeunes en plus des recrutements au sein de la Police, de la Garde républicaine, à la Gendarmerie, chez les sapeurs-pompiers. « Le travail n’est pas fini car il reste encore des jeunes au chômage. C’est prouvé aux Maliens qu’IBK a fait ce qu’il pouvait faire en 5 ans pour la création des emplois des jeunes », a-t-il souligné. Concernant les infrastructures routières, il dira qu’IBK a désenclavé les régions du Mali à travers la construction des routes bitumées et des pistes rurales. Dans ce cadre, IBK inaugurera l’échangeur et les voiries urbaines de Ségou. IBK a réalisé 5 projets phares dont les réalisations s’élèvent à plus de 115 milliards Fcfa. IBK a réalisé plus de 820 Km de routes, 290 km de routes bitumées et 325 km de pistes rurales sans parler de la route 2X2 voies de Koulikoro en plus des ponts dont celui de Kayo à Koulikoro. « Ce qui veut dire qu’aujourd’hui, le Mali est en chantier grâce aux réalisations d’IBK qui est en train de travailler dans tous les secteurs », a-t-il ajouté. Concernant le volet eau et énergie, Frankaly Kéita affirmera que le projet d’adduction d’eau de Kabala permettra de ravitailler le tout Bamako et les quartiers périphériques en eau. «Ce projet avance à grands pas et il n’a pas son pareil en Afrique de l’Ouest. Ce projet est une réalisation d’IBK », a-t-il souligné. Pour le volet électricité, des centrales sont en construction à Kayes (Albatros et Guina), Tienfala. En plus de ces centrales, le Mali a signé des contrats de ravitaillement en électricité avec la Côte d’Ivoire, la Mauritanie et le Sénégal. En agriculture, selon Frankaly Kéita, IBK a réservé 15 % du budget national à ce volet. Il a subventionné l’engrais en plus de la dotation des paysans de 1 000 tracteurs subventionnés. Il a aménagé des milliers d’hectares de périmètres irrigués à Sélingué, Baguinéda, à l’Office du Niger. « C’est pour vous dire qu’IBK a beaucoup fait pour l’agriculture. Il a fait des réalisations qui n’ont jamais été faites au Mali. Mais la sueur du travailleur ne se voit pas sous la pluie. Sinon IBK a beaucoup fait », a-t-il laissé entendre. Frankaly Kéita affirmera qu’IBK est en train de faire des réalisations au Nord même si les rebelles ont retardé ces projets en brûlant des véhicules et d’autres équipements. Ces travaux au Nord se poursuivront pour le développement des régions du Nord. L’Etat est à la recherche de 235 milliards Fcfa pour le développement du Nord dans tous les domaines. « Je ne parlerai pas de ce qu’IBK a fait dans les domaines des logements sociaux, de la santé. Malgré la crise, le Mali est la 3e économie de l’Uémoa avec un taux d’accroissement de 5 %. Donc, IBK doit être applaudi et remercié. Rassemblons-nous pour solliciter la candidature d’IBK pour continuer le développement du Mali. Nous sommes engagés pour IBK. Nous l’aimons aujourd’hui, nous l’aimons demain », a-t-il conclu. Siaka DOUMBIA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here