Chronogramme d’actions prioritaires du Comité de Suivi de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation : Des attentes fortes et vigoureuses du Gouvernement

14
Au 2ème jour de l’atelier sur les aspects de défense et de sécurité de la feuille de route du chronogramme d’actions prioritaires du CSA, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a réaffirmé les attentes du Gouvernement En effet, après la tournée du Premier ministre dans le Nord et le Centre du Pays et la redynamisation du cadre de concertation de haut niveau avec les ex Groupes armés, le processus de paix connait une nouvelle impulsion. La tenue depuis jeudi de l’Atelier de haut niveau sur les aspects de défense et de sécurité de la feuille de route du Chronogramme d’actions prioritaires du Comité de suivi de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger démontre à suffisance cette redynamisation du processus, mais surtout l’avancée des différentes parties. Cette rencontre qui regroupe autour de la haute hiérarchie militaire, les responsables des groupes signataires ainsi que les autres parties prenantes de l’accord pour la Paix et la Réconciliation vise à définir, sans ambigüité, les modalités pratiques du DDR, notamment l’intégration des ex-combattants. Au deuxième jour de l’atelier sur les aspects de défense et de sécurité de la feuille de route du chronogramme d’actions prioritaires du CS, Soumeylou Boubèye Maïga était venu exprimer les attentes de l’Etat par rapport à cette importante rencontre a tenu à rendre un vibrant hommage à tous les acteurs du processus pour leur engagement constant dans la mise en œuvre de cet accord et surtout pour les avancées déjà enregistrées. Le Chef du Gouvernement a ainsi rappelé l’impérieuse nécessité pour les acteurs de donner une nouvelle cadence au processus afin de favoriser le retour d’une paix durable dans notre pays. Parlant des attentes du Gouvernement par rapport à cette importante rencontre, le Premier ministre a invité les participants à se pencher véritablement sur les questions cruciales de défense et de sécurisation des régions du Nord de notre pays. « Il est impérieux aujourd’hui de mettre la défense et la sécurité au cœur des priorités du Chronogramme. De cette rencontre, nous n’attendons pas de recommandations mais de plans d’actions réels et vigoureux sur : Comment sécuriser les régions du Nord ? Comment mettre en mouvement le Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) sur le terrain ? Nous avons donc voulu de cette rencontre inclusive que vous fassiez des propositions claires sur la création d’unités spéciales de défense et de sécurité inclusives comme le recommande l’accord pour la paix», a indiqué le Chef du gouvernement. Le Premier ministre a ainsi invité les responsables des groupes signataires à mettre à profit cette rencontre pour faire des propositions concrètes pour permettre au processus d’engranger une véritable avancée. Tout en réaffirmant l’engagement et le soutien constant du Gouvernement aux différents acteurs du processus de pays, Soumeylou Boubèye Maïga a invité les participants à une implication de qualité, afin d’aboutir à des plans d’actions concis et adéquats. Le Centre d’Information Gouvernementale du Mali (CIGMA) Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here