Tout sur la visite historique du Président IBK à Ségou : La visite historique tant attendue du Président Ibrahim Boubacar Kéita dans la région de Ségou aura répondu à toutes les attentes. Reportage !

24
Rencontre du Président de la République avec les forces vives de la région de Ségou : A Ségou, IBK a commencé sa visite par une rencontre avec les forces vives de la région Rato Moto Dans une salle archicomble de MIERUBA, prenant la parole, le représentant des partis politiques de l’opposition a tenu à remercier IBK pour l’inauguration des infrastructures réalisées dans leur Région. Au cours de cette rencontre d'échanges entre le Président et les populations qui l'ont élu, Mamadou Sylla, représentant des partis politiques de l'opposition, a remercié, au nom de ses camarades, le Chef de l’Etat pour l'inauguration de toutes les infrastructures réalisées dans la région, avant d’évoquer la problématique de l'emploi des jeunes. Le gouverneur de la région, Biramou Sissoko, le représentant de la société civile, Araba Diarra, les représentants des confessions religieuses, la représentante des femmes, Mme Oumou Koné, le représentant des jeunes, Moussa I Traoré, la porte-parole de la majorité présidentielle, Mme També Saran Sangaré, se sont succédés au pupitre pour remercier le Président de la République pour toutes les réalisations bénéfiques à tous les Ségoviens qui ont pu être concrétisées en dépit de la situation difficile que traverse notre pays depuis 2012. Tous ont appelé le Chef de l'Etat à poursuivre ses efforts et à continuer sur son chemin de paix et de réconciliation entre tous les fils du Mali. Ils n'ont pas manqué de saluer l'esprit patriotique du Chef de l'Etat, l’assurant de leur soutien et de leur accompagnement dans la recherche d’une sortie de crise pour se consacrer pleinement au développement. Prenant la parole après les représentants des forces vives, le Chef de l'Etat a fait un tour d'horizon de l'actualité nationale. IBK a réaffirmé son amour profond pour le Mali, sans aucun calcul politicien car, selon lui, rien ne vaut l'amour pour le Mali. Le Président de la République a rassuré ses interlocuteurs sur sa détermination à servir le Mali avec la même conviction citoyenne et patriotique jusqu'à la fin de son mandat. Le Chef de l'Etat a longuement intervenu sur sa détermination à toujours mieux équiper nos braves et vaillantes forces armées. Il a informé ses interlocuteurs de l'acquisition la semaine dernière de nouveaux équipements de défense à même de détecter et de détruire les mines et autres engins explosifs improvisés. Il a même annoncé la réception dès ce week-end de ce type d'équipements très performants au service des forces de défense et de sécurité. Participants à cette rencontre, les représentants des populations tamasheq de la région de Ségou ont offert au Chef de l'Etat un cadeau, symbole de reconnaissance et de rappel lors de son séjour parmi eux dans le nord du pays: une calebasse et une cuillère traditionnelles tamasheq. ============================ L’étape de Markala : IBK inaugure la route reliant les quartiers de Diamerabougou et Kirango à Markala Poursuivant sa visite de 72 heures entamée le 24 avril 2018 dans la région de Ségou, le Président Ibrahim Boubacar Keïta s’est rendu à Markala en milieu de matinée le jeudi 26 avril 2018. Dans cette grande zone de l’Office du Niger, située à moins de 30 kilomètres de la ville de Ségou, abritant le barrage emblématique qui porte le nom de la localité, le Chef de l’Etat a procédé à la coupure du ruban symbolique d’inauguration de la route reliant les quartiers de Diamerabougou et Kirango. L’ouvrage qui vient d’être inauguré est relatif aux travaux d’aménagement en revêtement tri couche de la rue RN33-Kirango d’une longueur totale de 3 243,80 mètres et d’une largeur de 15 mètres. Selon le ministre des Transports et du Désenclavement, les travaux, qui ont débuté le 15 février 2016 et ont été réceptionnés le 18 mai 2017, ont nécessité un investissement de 1,3 milliard de francs CFA, entièrement mobilisés par le Trésor Public. Le Président de la République a ensuite visité les installations du barrage de Markala en compagnie de personnalités administratives. Après avoir sacrifié aux rituels de salutations des notabilités de la ville de Markala dans la salle de l’Office du Niger, le Président IBK est allé à la rencontre directe avec les populations sorties massivement à sa rencontre. IBK valide le plan de campagne 2018-2019. Après, avoir inauguré l'échangeur de Ségou, le Président de la République, a présidé le 8ème Conseil Supérieur de l’Agriculture dans la salle de conférences du gouvernorat de Ségou. A l'issue de ce Conseil, le Chef de l’Etat a approuvé le plan de campagne 2018-2019 qui se chiffre à 353.690.349.395 FCFA (Trois cent cinquante trois milliards six cent quatre vingt dix millions trois quarante neuf mille trois quatre vingt quinze mille); dont 44 milliards de subvention des engrais. Les objectifs de production agricole de la campagne 2018-2019 portent sur 10 646 515 tonnes toutes céréales confondues contre 9820244 en 2017-2018 et une prévention de 750 000 tonnes pour le coton graine. Le Mali au cours de la campagne agricole 2017-2018 avec les subventions des engrais et des équipements agricoles grâce à la vision présidentielle du Chef de l ‘État de faire de l’Agriculture le moteur du développement du Mali, s’est classé premier en Afrique dans la production cotonnière avec un taux de réalisation de 100,2% pour 726 500 tonnes de coton en 2027-2018. Le Chef de l’Etat a salué les résultats encourageants de la dernière campagne agricole, et notamment s’est félicité de la première place que notre pays occupe désormais en matière de production cotonnière. Le Président de la République à l’issue de ce 8ème Conseil Supérieur de l’Agriculture tenu au gouvernorat de la Région de Ségou et délocalisé pour la Première fois dans une région du pays a donné son quitus pour l’opérationnalisation du plan de campagne 2018-2019. Avant de procéder à la remise solennelle de 16 tracteurs , 10 motoculteurs aux femmes et hommes opérateurs agricoles de la Région de Ségou, le Chef de l’Etat a également salué, remercié et encouragé l’ensemble des producteurs et productrices agricoles du Mali , grâce auxquels le Mali se porte bien malgré les conséquences néfastes du changement climatique. Le Conseil supérieur de l’Agriculture est une émanation de la Loi d ‘orientation de l’Agriculture, et une instance de décision. Il est présidé par le Président de la République, Chef de l’Etat. Il a pour objectif d’entériner les grandes décisions concernant la campagne agricole en cours. La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga, de plusieurs membres du gouvernement. Le président de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture, les responsables des directions techniques de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, les responsables des projets, programmes, offices étaient également présents à cette cérémonie. A l’Université de Ségou : de nouvelles infrastructures pédagogiques et administratives Les Universitaires fiers de leur Président de la République Le Président Ibrahim Boubacar Keïta, a choisi la première Université régionale du Mali, à savoir l'Université de Ségou, pour clôturer sa visite de 72 heures entamée dans la région le 24 avril 2018. Accueilli par des milliers d'étudiants dans l’après-midi du jeudi 26 avril 2018, le Chef de l'Etat s’est souvenu de sa vie estudiantine. Prenant la parole, le Président IBK s’est montré très à l'aise dans cet exercice. Soucieux de doter les étudiants ségoviens du meilleur cadre de travail possible, Le Président de la République a pris la parole pour partager avec eux ses souvenirs universitaires marqués surtout par le respect de ses maîtres modèles qui ont pour nom calme, courage, connaissance, assiduité aux cours, goût des études. Poursuivant sa pédagogie du jour, le Président IBK a voulu se rassurer du respect par les étudiants de leur slogan, inscrit sur une banderole fixée dans la salle : « Zéro grève, zéro violence à l'Université de Ségou ». Car l'Université de Ségou est appelée à un avenir porteur, elle qui se trouve dans une zone Office du Niger, le cœur du Mali, avec ses nombreuses opportunités et potentialités agro-pastorales. Le Président de la République a également évoqué la nécessité de développer la recherche scientifique dans nos universités : « Si nous voulons compter parmi les meilleurs, nul ne sera invité au banquet s'il n'aura mérité ». Le monde actuel étant un espace d’hyper compétitivité, IBK a invité les étudiants à « rester en haut de l'échelle et à ne point descendre ». Il a assuré les étudiants et les personnels pédagogiques que malgré la situation difficile dans le pays, il consentira les efforts utiles pour leur offrir un campus universitaire digne de ce nom. Le Président de la République s'est félicité de la création de l'Université de Ségou, temple du savoir, et de la construction du département de médecine animale. Le Chef de l'Etat s'est également réjoui de la désignation de l'éminent Prof. Ogobara Doumbo comme Président du Conseil d’administration de l'Université de Ségou. Après cet échange oratoire avec les étudiants de Ségou, le Chef de l'Etat a procédé à la coupure du ruban symbolique des nouveaux bâtiments, avant de visiter un des trois laboratoires achevés et bien équipés. Le Président de la République a ensuite posé la première pierre de nouvelles constructions pour renforcer les infrastructures pédagogiques et administratives de l’Université, bâtie sur une superficie 9 hectares. Première université du Mali dans une région administrative, l’Université de Ségou, en raison de sa vocation agro-pastorale, elle dispose de 200 hectares dans la zone Office du Niger comme champs écoles, pour former les cadres qui sont appelés à faire de notre pays le grenier de l'Afrique de l'Ouest et le creuset du développement économique, intellectuel et culturel du Mali. De nouvelles infrastructures verront le jour cette année, telles que la construction du département de médecine animale, le Campus universitaire pour les étudiants, un restaurant universitaire de 500 places, le Rectorat et une Maison des hôtes d'une capacité de 50 chambres. Rassemblés par A. Niangaly Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here