Présidentielle de 2018 : Le «Mouvement Mali Debout» soutient la candidature de Daba Diawara

19
Le regroupement politique «Mouvement Mali Debout (MMD)», officiellement lancé, mardi dernier au Mémorial Modibo Keïta, va soutenir la candidature de Daba Diawara, président du parti de l’Indépendance, de la Démocratie et de la Solidarité (PIDS). La cérémonie de lancement a enregistré la présence de plusieurs invités de marque autour de la présidente du nouveau mouvement, Mme Baby Fatoumata Ali Touré. Celle-ci rappelera dans son allocution que notre pays traverse depuis le 22 mars 2012 une crise multidimensionnelle qui «menace dangereusement la paix, la stabilité et le caractère unitaire de notre Etat». A cela s’ajoutent des problèmes socio-économiques et surtout la dégradation de la situation sécuritaire au nord et au centre du pays, a-t-elle poursuivi. Face à ces défis, le MMD prône «une nouvelle gouvernance de rupture qui va s’inspirer de la vision des pionniers de l’indépendance et des valeurs qui ont fait de l’Etat moderne du Mali une véritable nation». Pour la présidente du MMD, l’homme le mieux indiqué pour porter cette nouvelle gouvernance est Daba Diawara. Il a, selon elle, trois avantages comparatifs qui font de lui «le candidat idéal pour conduire le renouveau politique et administratif du Mali». A ce propos, l’oratrice a mis en exergue les compétences morales, spirituelles et les qualités professionnelles du président du PIDS. «Sans foi ni moralité, on ne peut jamais faire du bien», a déclaré la présidente du mouvement. Se disant très honoré par cet appel, Daba Diawara a déclaré avoir «accepté, avec beaucoup de fierté», de se porter candidat à la prochaine élection présidentielle. «J’ai le sentiment d’avoir endossé une grande responsabilité», a-t-il confié à la presse. Le futur candidat a exprimé sa volonté «d’œuvrer à l’alternance et à faire en sorte que le changement soit opéré en 2018». Il faut souligner que Daba Diawara, ancien ministre, avait déjà été investi candidat à la présidentielle par son parti, lors de son denier comité directeur national. A cette occasion, le parti avait promis de constituer un vaste mouvement de soutien en faveur de sa candidature à la magistrature suprême. Ramata DOUMBIA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here