Le Président de la République rend hommage aux prouesses réalisées par les acteurs du monde rural

6
Après avoir procédé à l’inauguration officielle du Salon International de l’Agriculture de Bamako (SIAGRI) au Parc des Expositions de Bamako, le 5 mai 2018, puis visité les stands d’exposition, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Ibahim Boubacar Keïta a répondu aux questions de la presse. Une excellente opportunité pour exprimer sa satisfation : « Un bonheur absolu au terme de cette visite, tant nous avons bu du lait, littéralement, en voyant ce que les efforts des acteurs du développement rural, hommes et femmes, ont réussi comme prouesses, de la production agricole classique à l'élevage en passant par l'aquaculture. Nous avons eu droit à une visite qui nous a émerveillée, les réussites de l'insémination artificielle qui sont époustouflantes. Je pense que c'est sûrement d'ailleurs la meilleure manière de remercier un vrai ami du Mali, un de ceux qui ont cru en nous à l'époque, Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Royaume du Maroc qui est venu à notre investiture avec dans son escarcelle 135 000 doses d'insémination artificielle. A l'époque, certains s'en sont gaussé comme toujours, mais quand on voit aujourd’hui ce qui a été réussi, chapeau ! Quand on voit également, chemin faisant, ce que nos aînés eux-mêmes ont, dans la libération de leur génie propre, réussi à produire, c'est fabuleux ! Je ne pouvais pas imaginer une seconde qu'au Mali, il me serait donné un jour de voir une production laitière quotidienne de 25 litres par vache. Or, c'est possible ! Sans compter l'embouche bovine : nous avons vu des éléments d'une tonne cinq, c'est fabuleux ! Et la tenue même du salon : vous aurez remarqué avec moi que tout doucement, progressivement, l'on est monté en qualité, dans les mêmes dispositions, dans la mise en place, dans la mise en scène. Tout cela est réjouissant, c'est le signe d'une nouvelle qualité atteinte. C'est cela notre mission : placer le Mali au niveau où il doit être, pas la médiocrité, pas l'à peu près, mais bien l'excellence ! » L'occasion était bonne pour le Président de la République de lancer un appel pressant aux occupants du lit du fleuve Niger afin qu'ils cessent de polluer l'environnement car selon lui cela est préjudiciable à tous : « Qu'ils comprennent que cela est un suicide quelque part », a déclaré le Chef de l’Etat. IBK a également lancé un appel à tous et à toutes pour la protection du couvert végétal. Le Président de la République a enfin souhaité au monde rural un avenir plus brillant encore, car selon lui, le développement du Mali passe forcément par le développement du monde rural. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here