Alternance en 2018: La commission éducation de la Plateforme « An ko Soumaila, Soumaila la solution » déjà à pied d’œuvre

18
La commission éducation de la Plateforme « An ko Soumaila, Soumaila la solution » est déjà à pied d’œuvre pour que l’alternance soit une réalité au Mali lors de l’élection présidentielle de 2018. Au cours d’une conférence de presse, le samedi 5 mai 2018 à la pyramide du souvenir, Siaka Hamidou Traoré, le président de cette commission composée du Mouvement National des Enseignants pour le Changement(MONEC) et le Cercle de Réflexion et d’Action pour le Changement(CRAC), a invité les enseignants et à s’impliquer davantage pour une véritable alternance dans un Mali uni et fort. C’est devant des militants et des enseignants convaincus de la nécessité d’une alternance en 2018 que Siaka Hamidou Traoré, le président de la commission éducation de la Plateforme « An ko Soumaila, Soumaila la solution » et ses lieutenants ont échangé avec la presse sur le thème : « l’enseignant au cœur du changement ». Selon les responsables de la commission éducation de la Plateforme « An ko Soumaila, Soumaila la solution », aujourd’hui, il faut se poser les questions suivantes : qui fera le changement ? Qu’est ce qu’il faut changer ? « Les premiers acteurs du changement sont : les intellectuels, les leaders d’opinion, les organisations politiques, les organisations et associations de la société civile… », a expliqué Siaka Hamidou Traoré. D’après lui, en tant qu’organisation, « Nous devons nous investir à identifier les causes profondes qui sont à l’origine de la dégringolade que connait le pays aujourd’hui pour y trouver des solutions idoines ». Pour se faire, ajoute Siaka Hamidou Traoré, le CRAC et le MONEC œuvreront ensemble pour l’alternance en vue de restaurer l’espoir. « Nous lançons un appel aux enseignants et à tous nos militants à s’impliquer d’avantage pour véritable alternance dans un Mali uni et fort », a enfin, indiqué le président de la commission éducation de la Plateforme « An ko Soumaila, Soumaila la solution.» A noter que la plateforme dénommée “An Ko Soumaïla, Soumaïla la solution” est constituée de plus de 270 associations et 57 clubs de soutien qui se sont officiellement engagés à soutenir la candidature du président de l’Union pour la République et la démocratie (URD), Soumaïla Cissé. M.K. Diakité Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here