Bakary Togola à IBK au SIAGRI : « Vous avez satisfait les préoccupations des paysans, ils s’engageront pour votre réélection »

2
Toutes les doléances des paysans sont soit réalisées, soit en cours de réalisation, grâce à l’engagement et au soutien constant du président au monde rural a déclaré le président des paysans maliens C’est la principale information que le président de l’APCAM, Bacary Togola, a livrée à l’assistance, venue en grand nombre pour participer à l’ouverture du 7eme Salon international de l’agriculture (SIAGRI). C’était dans la matinée du samedi 5 mai, au Parc des expositions de Bamako. La cérémonie était présidée par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita. Le thème retenu pour cette édition est : « promouvoir les PME/PMI Agricoles pour plus de valeur ajoutée à l’économie du Mali » Dans la langue nationale bamanan, qu’il manipule à souhait, Bacary Togola a expliqué au public : «vous revoilà encore parmi nous avec votre Premier ministre et beaucoup de membres de votre gouvernement pour nous témoigner de votre solidarité d’homme d’Etat. Vous avez été de tous les rendez-vous du SIAGRI depuis votre arrivé au pouvoir. Toutes nos doléances sont soit réalisées, soit en cours de réalisation, grâce à votre engagement et votre soutien constant à nos cotés» a déclaré le président des paysans maliens. Et Bacary Togola d’ajouter que IBK a honoré toutes ses promesses leur concernant. « Il a alloué 15% du budget national au secteur agricole ; il a donné plusieurs tracteurs aux paysans ; il a également boosté la subvention des intrants, entre autres. Les 10 081 083 tonnes de céréales récoltées cette année, ainsi que les 750. 000 tonnes de coton, faisant de notre pays le premier producteur dans la sous-région, sont à votre actif Monsieur le Président. Par ce signe vous nous démontrez que vous êtes avec nous paysans maliens. Vous avez satisfait les préoccupations des paysans, ils m’ont chargé de vous dire qu’ils s’engageront pour votre réélection dès le premier tour à la prochaine élection présidentielle. Les autres candidats ont intérêt à garder leurs sous. » a-t-il ironisé. A la suite du président de l’APCAM, le ministre de l’Agriculture, , a lui aussi salué la vision présidentielle de faire de l’agriculture le moteur du développement de l’économie malienne. Selon Dr Nango Dembélé, cette volonté politique a été traduite dans la pratique par la mise en place, des actions de restructuration, d’une part, telle que l’élaboration d’une loi sur le foncier rural, et d’autre part, par l’allocation des 15% du budget d’Etat au secteur agricole ; le démarrage de l’aménagement de 10 000 hectares de terres pour soustraire les paysans des aléas du climat par la maîtrise totale de l’eau ; la création des Centres ruraux de prestations (CRP), afin de faciliter l’employabilité des jeunes et de soutenir les exploitations agricoles ; le démarrage d’un programme pilote de mécanisation agricole (1000 tracteurs, des motoculteurs, haches pailles, batteuses, équipements de pêche et autres types d’équipements) pour répondre aux besoins des paysans. La mise œuvre de cette vision présidentielle, assure le ministre de l’Agriculture, a sans nul doute permis d’améliorer les productions céréalières avec un taux moyen de croissance de 36% en comparativement aux périodes de 2009-2013 à celle de 2014. Pour le même période, ajoute Nango Dembélé, le taux de croissance du coton est de 53, 49%. La tenue de ce rendez-vous , est une fierté pour notre pays, car dit-il, il constitue notamment une opportunité d’exposer aux yeux de la population du Mali et du monde entier , toute la grandeur du secteur agricole malien marqué par entre autres, par la diversité et la qualité des produits ; l’étendue des prouesses technologiques et techniques, à travers la grande masse de variétés végétales et de races animales, créées par nos structures de recherche ; la conception et la création de matériels et d’équipements agricoles adaptés aux spécificités de nos différentes zones agro écologiques ; le savoir-faire des transformatrices de produits agricoles. Après une heure de visite et d’échanges dans les stands installés pour les 9 jours du salon, c’est un président souriant bien requinqué dans un bazin bleu, accompagnée d’une foule nombreuse, qui s’est prêté aux micros des journalistes, sous les hangars du stand des animaux. « Si mon frère le roi du Maroc Mohamed VI retourne chez nous aujourd’hui pour voir combien les semences animales qu’il nous a données ont eté développées, il sera agréablement surpris par ces taureaux de 1500 tonnes, des vaches qui font 25 litres de lait par jour. Mais pour ma part, je ne suis point surpris car notre pays sait rendre à ses bienfaiteurs. Le temps n’est plus à la médiocrité, il nous faut gagner tous nos défis. Le meilleur est à venir inchallah » a souligné le chef de l’Etat. Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here