Frontière Guinée-Mali: Des morts et des blessés lors d’affrontements entre les populations

13
Le dimanche 6 mai dernier, des jeunes maliens et guinéens se sont affrontés à Kouramalé. Selon le ministère de la sécurité et de la protection civile du Mali, l’incident est survenu à la faveur d’un mariage dont le cortège avait voulu faire un tour sur le territoire guinéen. Le cortège, ajoute les autorités maliennes, s'est vu refuser l'accès par des gendarmes guinéens du poste frontalier. « En dépit de cette opposition, les membres du cortège ont tenté un passage en force qui s’est finalement soldé par l’arrestation de deux jeunes maliens par les gendarmes guinéens. En réaction à cette mesure, un groupe de jeunes maliens se sont mobilisés et ont jeté des cailloux sur la brigade frontalière de Guinée, toute chose qui a déclenché des tirs de sommation de la part des gendarmes guinéens. Des jeunes guinéens ont à leur tour, incendié des boutiques de commerçants maliens, et des camions en transit sur le territoire malien. », explique, dans un communiqué, le ministère de la sécurité du Mali. Un dernier bilan fait état de 3 morts (1 malien, 2 guinéens), une trentaine de blessés et des dégâts matériels importants. A noter qu’en novembre 2017, suite à un différend au sujet de la paternité d'une zone minière, des affrontements entre Guinéens et Maliens à la frontière des deux pays, ont fait 22 victimes. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here