Présidentielle du 29 juillet : – L’Adema convoque une conférence nationale le 19 mai pour trancher – Des négociations annoncées avec IBK

1
La réunion du comité d’exécutif de l’Adéma/PASJ, qui s’annonçait très tendue, s’est tenu hier dans un calme surprenant autour de la candidature interne. Cette rencontre a lieu dans une atmosphère délétère marquée par les violentes attaques du président sortant contre les alliés qui hésitent encore de défendre son bilan. Des barons du parti de l’Abeille ont très mal pris ces critiques et envisagent de choisir un candidat à l’interne après le refus de Dioncounda Traoré de se porte candidat. Mardi dans l’après-midi, une délégation du comité exécutif de l’Adema PASJ a été reçue par l’ancien président de la République par intérim, , qui devait répondre enfin sur le choix porté par une très large majorité des militants de l’ex-parti majoritaire pour être leur porte étendard. Comme il nous avait confié il y a quelques semaines, il a répété qu’il n’est pas candidat, mais a assuré « de soutenir toutes les décisions de l’Adema ». Hier, le comité exécutif a décidé de la mise en place d’une commission pour faire des propositions qui seront soumises à une réunion extraordinaire vendredi prochain. Et toutes les éventualités seront sur la table y compris un soutien au président sortant à qui certains veulent soumettre des conditions. Les conclusions seront ensuite débattues au cours d’une conférence nationale extraordinaire qui se tiendra le 19 mai prochain. D’ores et déjà, on pense que les pro-IBK auront le dernier mot puisqu’avec l’argent, les gens changent facilement à l’Adema. Youssouf Coulibaly Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here