Institutions : Bientôt un nouveau bureau du Haut conseil des collectivités

4
La 1ère session ordinaire de l’année 2018 du Haut conseil des collectivités (du lundi 7 mai au mardi 5 juin) aura à son ordre du jour : l’examen des textes soumis par le gouvernement “pour avis”, le renouvellement du bureau de l’institution et les questions diverses. La cérémonie d’ouverture de cette session a eu lieu le lundi au siège de l’institution en présence de Mme Diarra Raky Talla, ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé des Relations avec les institutions, représentant le Premier ministre, et Mamadou Satigui Diakité, président du Haut conseil des collectivités (HCC). Des présidents d’institution étaient également présents. Durant un mois, les conseillers nationaux vont examiner plusieurs projets de textes soumis par le gouvernement “pour avis”. Ils renouvelleront le bureau de l’institution. Le président du HCC a assuré la représentante du Premier ministre que les conseillers nationaux sont prêts à soutenir le gouvernement afin de relever les quatre défis auxquels il doit faire face en un temps record : poursuivre la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger, endiguer l’insécurité grandissante dans le Centre du pays, satisfaire la demande sociale par l’accélération de la mise en œuvre du Programme présidentiel d’urgences sociales, organiser des élections transparentes, crédibles et apaisées. Pour le président du HCC, il serait fastidieux de revenir sur toutes les réalisations présidentielles dans tous les domaines de la vie socio-économique. “Cependant, il ne serait pas séant de passer sous silence son œuvre, le Programme présidentiel d’urgences sociales, qui a particulièrement fait le bonheur des couches fragiles et à revenus modestes, en matière de santé, d’éducation, d’électricité, d’accès à l’eau potable et de désenclavement intérieur et extérieur. Citons également les actes posés dans les domaines de l’équipement des Forces armées et de sécurité, de la promotion du monde rural, de l’autonomisation des femmes, de l’emploi des jeunes. La liste n’est pas exhaustive”. Au nom des collectivités territoriales du Mali, il a remercié le président de la République et le gouvernement pour tous les sacrifices consentis pour l’amélioration de la qualité de vie des Maliens. Le HCC a travaillé sans relâche au cours de la période d’intersession sur un certain nombre de chantiers. L’institution a également participé à la tenue de la 14e édition de la Journée nationale des communes, parrainé la signature de la Convention cadre de collaboration entre les régions de Kayes, Koulikoro et Ségou pour le portage des dynamiques visant la mise en valeur de la Vallée du serpent, parrainé la signature de la Charte du Réseau EDDN (Essonne-Douentza- Nioro-Diéma) par la Commune II de Bamako. Au plan international, le HCC a participé au 3e Sommet mondial des régions sur la sécurité et la souveraineté alimentaires, Faim zéro en Equateur. Y. Doumbia Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here