Journée mondiale de la liberté de la presse : L’ANPE primée

4
L’Agence nationale pour l’Emploi (ANPE) a conclu avec la Maison de la presse en février 2015 un accord qui prévoyait un appui financier en vue de la consolidation des Emplois existants. Pour ce faire, elle a offert à la Maison de la presse un Studio-Ecole d’une valeur de 9 millions de franc CFA permettant la Formation de plusieurs jeunes journalistes et le perfectionnement de certains anciens du métier. Ce studio-Ecole fruit d’un partenariat Maison de la Presse ANPE, rentre justement dans le cadre de la mission de promotion d’Emploi et de consolidation des emplois existants. Le Président de cette structure a demandé auprès du partenaire ANPE l’acquisition des équipements de dernière génération pour le fonctionnement régulier du studio Demande acceptée par le Directeur Général de l’ANPE M. Ibrahim Ag NOCK qui entend faire de ce Studio Ecole le plus performant de la sous-région. Aussi dans le cadre de la Consolidation des emplois existants, l’ANPE a conclu plusieurs contrats d’abonnement et de prestations avec des organes de la presse écrite et de Radio dont le coût total s’élève à plus de 75 millions de francs CFA. Pour reconnaissance des services rendus par l’ANPE à la Maison de la Presse et d’une manière générale à toute la presse du Mali, un Diplôme de reconnaissance a été décerné par le président de la Maison de la Presse à l’ANPE. C’était au cours d’une cérémonie appelée ” Déjeuner de Presse” le 04 mai 2018 à l’hôtel Bouna en présence du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Harouna Modibo Touré. Ce diplôme décerné à l’ANPE pour avoir contribué à la promotion de la liberté de presse au Mali, vient couronner les efforts déjà accomplis par la Direction Générale de l’ANPE sous le leadership de son Directeur général, Ibrahim Ag Nock, qui ne cesse d’apporter son appui et soutien constant à la presse du Mali. Il convient de rappeler qu’au cours de la cérémonie plusieurs diplômes de reconnaissance ont été décernés également à certains doyens de la presse en activité ou à la retraite. La cérémonie a pris fin par une note d’espoir du ministre Arouna Modibo Touré qui a souhaité plus de liberté de presse, et bientôt une loi de dépénalisation des délits de presse au Mali sera déposée sur le bureau de l’Assemblée Nationale. Source : ANPE / DC. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here