Sécurité alimentaire en Afrique de l’ouest : Bamako coordonne la réflexion

23
Notre capitale a abrité du 7 au 11 mai dernier trois importants ateliers d'échanges sur la mise en oeuvre de la stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire organisés par l’ARAA. Du 7 au 11 mai dernier, l'Agence régionale pour l'agriculture et l'alimentation (ARAA) a organisé à Bamako trois importants ateliers d'échange sur la mise en oeuvre de la stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire. Ont pris part aux travaux, plusieurs experts venus de tous les pays de l'espace CEDEAO et d'autres régions du monde. La cérémonie d'ouverture des travaux a été présidée le lundi 7 mai dernier par le Secrétaire général du ministre de l'Agriculture, Lassine Dembélé. C'était en présence du Directeur exécutif de l'Agence régionale pour l'agriculture et l'alimentation, (ARAA), Ousseini Salifou, du Coordinateur du Projet d'appui au stockage de sécurité alimentaire en Afrique de l'ouest, professeur E.M. Koffi Tessio. Les travaux du premier atelier ouvert le lundi visait entre autres, la capitalisation des expériences de mise en oeuvre des opérations de réception, stockage et d'entretien des produits de la Réserve régionale de sécurité alimentaire. Le deuxième atelier ouvert le lendemain mardi 8 a mis l'accent sur la présentation à toutes les parties prenantes et de valider l'étude sur la capitalisation des bonnes pratiques de gestion des stocks de sécurité alimentaire; notamment la capitalisation des expériences dans la gestion des stocks de sécurité alimentaire des pays en vue de l'élaboration des lignes directrices d'un code de conduite régional sur les bonnes pratiques de gestion de stocks. Quant au troisième atelier, tenu les 10 et 11 mai, il a été permis aux participants de faire le point du fonctionnement de la Cellule Info Stocks de l'Unité technique de gestion de la réserve ainsi que sa contribution à la prise de décision pour le renforcement de la Réserve régionale de sécurité alimentaire. Il a été également mis a profit par les panelistes pour discuter des tendances de l'évolution de la situation alimentaire courante et des perspectives alimentaires dans les pays et de faire le point sur l'accompagnement du Projet d'appui au stockage. Financé a hauteur de 56 millions d'euros (environ 3 milliards de FCFA) par l'Union Européenne, les travaux de ces différentes rencontres permettront de présenter aux acteurs régionaux le rapport de l'étude, de la discuter, l’amender et la valider et d'ouvrir des échanges entre les structures nationales de stockage sur les bonnes pratiques de gestion des stocks; et l'élaboration des lignes directrices du code de conduite et l'adoption sur la gestion des stocks. Dans son discours d'ouverture des travaux, le Secrétaire général du ministre de l'agriculture a adressé ses remerciements à l'ARAA pour le choix du Mali pour la tenue de ces journées d'échanges. Il a par ailleurs souligné l'engagement de notre pays à accompagner cette initiative régionale, notamment dans « la mise à disposition de magasins de stockage par l'Office des produits agricoles du Mali (OPAM), pour les réserves de réception de stockage et d'entretien des produits de la réserve régionale ». De son côté, le directeur exécutif de l'ARAA a indiqué que ce projet contribue à opérationnaliser la réserve régionale de sécurité alimentaire (ARSA). Le Président directeur général de l'Office des produits agricoles du Mali, non moins président du RESOGEST, Youssouf Maïga a remercié tous les participants à la rencontre, notamment le partenaire financier, l'Union Européenne pour la qualité de son partenariat. En effet, il faut rappeler que la Stratégie régionale de stockage de sécurité alimentaire est basée sur trois lignes complémentaire de défense : les stocks des proximité ; les stocks nationaux et une réserve régionale de sécurité alimentaire et nutritionnelles devenues structurelles dans la région. Mohamed Naman Keita Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here