Commune II : “Tous en mouvement” assaini les quartiers

3
L’association “Tous en mouvement” a lancé une campagne de pulvérisation extra-domiciliaire dans les quartiers de la capitale et des régions pour endiguer certaines maladies. “Tous en mouvement” a vu le jour en Commune II en vue d’appuyer les efforts du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita à travers son programme d’urgences sociales. Le mouvement est dirigé par Tidiane Badian Kouyaté fils de Seydou Badian, et les activités sont coordonnées par Kalilou Maribatrou Diaby, fils de Maribatrou Diaby (paix à son âme). Après avoir élu un bureau de 46 membres, le mouvement a lancé ses activités par la pulvérisation extra-domiciliaire des quartiers de la Commune II le samedi 12 mai à la Zone industrielle et le dimanche 13 mai au terrain Chaba de Médine. Cette opération de pulvérisation consiste à éliminer les mouches et les moustiques dans les quartiers au grand bonheur des populations. Selon Tidiane B. Kouyaté, initiateur du projet, “Tous en mouvement”, s’est engagé à réaliser cette campagne dans le cadre d’un partenariat public/privé, un volet du programme présidentiel d’urgences sociales. La valeur du matériel de pulvérisation est estimée à environ 15 millions de F CFA. Ils seront utilisés pour désinfecter les caniveaux et autres endroits susceptibles d’abriter des mouches et des moustiques. A l’en croire, cette opération est la réalisation d’une action citoyenne en faveur des populations. Elle concernera tous les quartiers de Bamako et même les capitales régionales. Les chefs de quartier et maires ont beaucoup apprécié cette initiative. Pour Mamadou Bouya Simpara, chef de quartier de Quinzambougou, “c’est une opération qui existait dans le temps”. Mme Touré Djénéba Sissoko, 3e adjointe au maire, chargée de l’assainissement en Commune II, a assuré que le mouvement bénéficiera du soutien total de la mairie. Retenons que l’association “Tous en mouvement” a pour marraine Mme Sissao Yagaré Tounkara, favorable à la réélection du président IBK. Zoumana Coulibaly Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here