Elevage : les professionnels du sous-secteur rassurent Dr. Kané Rokia Maguiraga

3
Dr. Kané Rokia Maguiraga, ministre de l’Elevage et de la Pêche, a procédé au lancement de la campagne d’information et de sensibilisation des professionnels du sous-secteur élevage dont l’objectif est d’inviter les professionnels à baisser les prix du bétail à l’approche du mois de ramadan. Nous étions le vendredi 11 mai au marché à bétail de Niamana. Tous les ans, le département en charge de l’élevage organise à quelques jours du mois béni de ramadan le lancement de la campagne d’information et de sensibilisation des professionnels du sous-secteur élevage. Le ministère entend ainsi les inviter à baisser et à maintenir les prix des denrées d'origine animale (viande, lait, œuf, poulet, bœuf, poisson…). Pour cette année, le ministre de l’Élevage et de la Pêche Dr. Kané Rokia Maguiraga était sur le terrain le vendredi 11 mai 2018. La première étape de cette visite a concerné le marché à bétail de Niamana, l'un des plus importants marchés à bétail du pays. Sur place, le porte-parole des occupants du marché à bétail, M. Boubou Cissé, a souhaité la bienvenue au ministre et à sa délégation pour cette visite qu’il juge importante. Selon lui, les professionnels du sous-secteur élevage basés à Niamana souffrent de plusieurs maux. Des maux, regrette-il, liés à l’inertie du gouvernement malien. Auquel il demande de faciliter une zone de transhumance des animaux, le forage de puits à grand diamètre pour que les animaux se puissent se désaltérer facilement, l’agrandissement de la cour abritant le marché, entre autres. Prenant la parole, tour à tour, les différents représentants des professionnels du sous-secteur de l’élevage ont exprimé quelques préoccupations à l’endroit du ministre. Après les échanges, ils ont promis de tout faire pour maintenir des prix raisonnables grâce à l’engagement personnel de Mme le ministre Maguiraga. Selon eux, depuis son arrivée à la tête du département, elle a pris à bras-le-corps leur sous-secteur. Visiblement satisfaite par cette marque de considération, Dr. Kané Rokia Maguiraga, ministre de l’Élevage et de la Pêche, s’est exprimée en ces termes : «Je remercie tous les organisations d’éleveurs et marchands de bétail présents en ces lieux pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité dont nous avons été l’objet». Aussi, a-t-elle rappelé l’apport considérable des éleveurs dans l’économie nationale qui est estimé à environ 19% de la formation du PIB, 80% au revenu des populations rurales dans les systèmes pastoraux et 18% dans les systèmes agro-pastoraux et enfin, 20% des recettes annuelles d’exportation. À l’en croire, ce sous-secteur occupe la troisième place des produits d’exportation après l’or et le coton et constitue la principale source de subsistance pour plus de 30% de la population malienne. Signalons qu’au terme de la rencontre, Dr. Kané Rokia Maguiraga a procédé à une remise symbolique d'intrants et d'équipements aux professionnels. Cette donation était composée de 40 abreuvoirs et deux tonnes d’aliment-bétail. Dr. Kané Rokia Maguiraga a été gratifiée à son d’un bélier et un taureau. Ousmane DIAKITE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here