Scolarisation des filles à Tringa-Marena : L’Aide précieuse de L’AMSCID

1
L’Association malienne de solidarité et de coopération internationale pour le développement (AMSCID) accompagne la scolarisation des filles. Elle multiplie les initiatives et actions dans ce sens et vient de remettre des trousseaux scolaires aux filles et des bourses d’encouragement aux mamans et enseignants des écoles de la commune rurale de Tringa-Marena. La cérémonie a enregistré la présence du président de l’Association, Bassirou Diarra, du sous-préfet de la commune rurale de Tringa-Marena, Mme Aissata Diarra, du corps enseignant et nombre d’acteurs du développement. Située dans le cercle de Yelimané dans la Région de Kayes, la commune de Tringa-Marena bénéficie de la solidarité de l’AMSCID et de ses partenaires. Cette association dont l’objectif principal est de participer au développement à la base, en apportant un appui aux populations dans l’identification, la conception, la réalisation, le suivi et l’évaluation des projets de développement. Son accompagnement moral et financier apportera une réelle bouffée d’oxygène aux familles dans la commune en question, en termes de scolarisation des filles. En effet, 3 filles de la commune ont reçu chacune un trousseau de 6 pagnes et une boîte de pommade. Quant à leurs mamans, elles ont eu des enveloppes à titre d’encouragement à autoriser les filles à aller à l’école. Mais les enseignants ne sont pas restés en marge. Chacun d’eux a reçu une enveloppe pour son implication en faveur de la scolarisation des filles. Ce geste symbolique de l’association a été salué à juste titre par les autorités coutumières et administratives, notamment le chef du village, le sous préfet et le maire de la commune rurale. L’édile de Tringa-Marena, Mamady Tounkara a apprécié cette aide qui, dit-il, est d’une importance capitale pour l’éducation des filles. Il a aussi rappelé que sa commune, en partenariat avec lAMSCID a mis une commission communale de scolarisation des filles (SCOFI) pour la formation des filles, donc l’avenir des foyers de demain. Cette collaboration a permis de rehausser le taux de scolarisation dans la commune, explique le maire. Par ailleurs, il a rendu hommage à l’AMSCID pour son soutien quotidien aux actions de développement de sa circonscription. Mme le sous-préfet a demandé aux parents de ne pas empêcher les filles d’aller à l’école surtout du fait de mariage et des travaux domestiques. Pour Aissata Diarra, le mariage n’empêche pas les études. Quant au président de l’AMSCID, il a remercié la population de Tringa-Marena pour avoir répondu à l’invitation. Et Bassirou Diarra d’affirmer que cette cérémonie est une promesse de continuité parce qu’il y a quelques mois, l’association avait remis des kits scolaires aux écoles dans la même commune. Pour lui, cette action est une continuité qui s’inscrit dans la vision et l’engagement de l’association et ses partenaires à soutenir la scolarisation des filles à Tringa-Marena. L’AMSCID et ses partenaires sont convaincus qu’au-delà des discours, il faut être concret, a souligné M. Diarra, avant d’ajouter que l’octroi aux 36 filles des trousseaux de 6 pagnes et boites de pommade vise à les encourager à bien travailler aux examens de fin d’année. «L’association et ses partenaires comptent sur vous pour relever le défi de la scolarisation des filles», a conclu Bassirou Diarra. Kadidiatou Diarra, porte-parole des bénéficiaires a, au nom de ses camarades, remercié l’association donatrice pour l’initiative qui aura certainement un impact positif sur l’éducation de leurs filles. Anne Marie KEÏTA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here