Bitumage de la bretelle Katelé-Kadiolo-Zegoua : Un rêve devenu réalité

26
La ministre des Infrastructures et de l’équipement, Mme Traoré Seynabou Diop, a procédé le samedi 12 mai dernier à la mairie de la commune urbaine de Kadiolo, au lancement des travaux de la bretelle Katele-Kodiolo-Zegoua (32,5 Km) et d’aménagement de 4 km dans la ville de Kadiolo. Avec un financement du budget national à hauteur d’environ 23 milliards de Fcfa, ces travaux s’étalent sur un délai d’exécution de 15 mois pour le lot 1 et de 12 mois pour le lot 2. Ils sont confiés au duo d’entreprises maliennes de construction Ecgf/Ecmc, tandis que le contrôle et la surveillance des travaux sont confiés au conseil Ingénierie et recherche appliquée (Cira Sas). A en croire les responsables des localités, ce projet est un rêve qui est devenu réalité pour l’ensemble des populations bénéficiaires, notamment celles de Kadiola qui attendaient cela depuis plusieurs décennies. C’est dans une ambiance festive et conviviale que la ministre des Infrastructures et de l’équipement, Mme Traoré Seynabou Diop, et sa forte délégation, ont été chaleureusement accueillies par les populations des localités de Katele, Kadiolo et Zegoua. La cérémonie s’est déroulée à la mairie de la ville de Kadiolo, en présence de plusieurs personnalités administratives de la ville de Sikasso et des localités concernées, ainsi que des représentants des autorités coutumières et religieuses de Kadiolo, tous mobilisés pour la cause. Démarré il y a environ deux mois, ce projet de bitumage de la bretelle Kadele-Kodiolo-Zegoua, d’une longueur de 32,5 kilomètres, et d’aménagement de 4 kilomètres de voiries urbaines dans la ville de Kadiolo, est un rêve devenu réalité pour les populations des localités bénéficiaires à en croire le maire de la commune de Kadiolo, El Hadji Mahamadou Sylla. Lequel, après les salutations d’usage et le mot de bienvenue à Mme le Ministre et sa à sa délégation, n’a pu cacher l’immensité de la joie et la fierté qui l’anime en ce jour historique pour la vie de sa commune : « Le rêve de tout Kadiola se réalise ce 12 mai 2018 avec le lancement de ces travaux que nous attendions tous depuis des lustres. Les populations de Kodiola attendaient cette bretelle et ces voiries depuis environ 50 ans. Nos prédécesseurs l’ont tenté, mais si ce rêve se réalise en notre temps, nous ne pouvons qu’être joyeux aujourd’hui » s’est-il réjoui, avant de saluer les efforts du président de la République Ibrahim Boubacar Keita et l’ensemble de son gouvernement et en l’occurrence la ministre Seynabou Diop pour l’initiative et sa mise en œuvre. Également très ému, le représentant du chef de village de Kadiola, Ousmane Koné, abondera dans le même sens. Selon lui, c’est la vie des populations de Kadiolo qui change avec cette initiative tant attendue par sa ville. Dans son intervention, la ministre, Mme Traoré Seynabou Diop, expliquera d’abord que ce projet s’inscrit dans la Politique nationale des transports, des infrastructures et de développement (Pntitd) et son plan d’actions 2015-2019 adoptés en octobre 2015. Une politique qui, selon elle, vise, entre autres, à promouvoir la diversification des corridors de transport, à améliorer la mobilité urbaine dans les grandes agglomérations, à recorder des localités importantes au réseau des corridors de transport et de routes principales et à améliorer substantiellement la mobilité rurale. Aux dires de Mme Traoré, le bitumage de la bretelle de Katele-Kadiolo-Zegoua contribuera notamment à renforcer les échanges commerciaux entre les communes riveraines, à valoriser les potentialités agro-sylvopastorales et écotouristiques, à féliciter l’écoulement des produits agricoles, à réduire difficultés d’accès aux centres de santé et aux structures scolaires, à intégrer les économies locales et à promouvoir le développement des zones d’influence du Projet. Quant à l’aménagement des 4 kilomètres de voiries urbaines dans la ville de Kadiolo, il a pour objectifs, entre autres, d’assainir le cadre de vie des populations, de faciliter l’écoulement des eaux pluviales réduisant ainsi les risques d’inondations, de renforcer la sécurité routière et aussi améliorer l’esthétique urbaine de la ville de Kadiolo. Au cours de la réalisation des travaux, des dizaines d’emplois seront créés. « Quel bonheur ! Quelle contribution à l’objectif de création de 200 000 emplois directs et durables du président de la République ! » s’exclame la Ministre qui soutient que cette politique met un accent particulier sur la réalisation des infrastructures routières durables notamment par le changement des techniques de constructions en retournant vers la technique du béton bitumeux avec une épaisseur de 7 cm. Le maire de Kadiola n’a pas manqué l’occasion de reformuler trois autres nouvelles doléances à l’Etat Malien de la part de sa commune. A l’en croire, les populations de la ville de Kadiolo sont aujourd’hui très contentes et reconnaissantes pour les 4 kilomètres de voiries en réalisation, mais elles en voudraient 6 autres. Les deux autres doléances concernent des feux tricolores et un deuxième pont dans la ville de Kadiolo. Des doléances auxquelles Mme la ministre dit avoir pris bonne note et a promis de transmettre le message des populations de Kadiolo au président de la République. A noter également que l’image de la cérémonie été rehaussée par la prestation artistique des groupements de danse traditionnelle des différentes localités. Un véritable patrimoine culturel. Youssouf KONE envoyé spécial Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here