Temps fort de la première caravane de la presse sportive à Ségou : Le cheval “Super” remporte le drapeau du Grand Prix Ajsm parrainé par Mamadou N’Diaye dit Madoufing

26
L’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) vient d’organiser avec succès sa première caravane de presse à Ségou, parrainée par Mamadou N’Diaye dit Madoufing, grand propriétaire de chevaux. La caravane a été marquée par le Grand Prix Ajsm dont le drapeau a été remporté, samedi 12 mai dernier, par le cheval ” Super “. Elu le 24 mars dernier pour un mandat de 4 ans à l’issue du congrès unitaire, le nouveau bureau de l’Association des journalistes sportifs du Mali (Ajsm) dirigé par Oumar Baba Traoré veut passer à la vitesse supérieure afin de réaliser le plan d’action 2018. C’est dans ce cadre qu’une caravane de presse vient de séjourner à Ségou du 11 au 13 mai. Composée d’une vingtaine de journalistes venus de Bamako, Bougouni, Gao, cette caravane était conduite par le président de l’Ajsm, Oumar Baba Traoré. Elle avait comme parrain, Mamadou N’Diaye dit Madoufing, opérateur économique et président d’honneur de l’Association malienne des propriétaires de chevaux. Il est réputé aussi être un “grand ami” de la presse sportive. C’est dans le bus de l’AS Bakaridjan de Barouéli que la délégation a pris le départ dans la journée du vendredi 11 mai aux environs de 15 h 30 devant le siège de l’Ajsm à l’ACI 2000, en présence du premier responsable de l’Association. Au programme de cette caravane, des courses de chevaux dotées du Grand Prix Ajsm, organisées par la Ligue des sports équestres de Ségou présidée Sory Silima. Pour la circonstance, les amoureux des courses de chevaux étaient sortis massivement pour être des témoins oculaires de ce Grand Prix, qui s’est déroulé au Champ hippique “Mamadou N’Diaye dit Madoufing”. Le président de l’Ajsm, Oumar Baba Traoré, va d’emblée placer cette caravane de presse dans son contexte. “Après la réconciliation et la réunification de la presse sportive sous la médiation du président du Comité national olympique et sportif du Mali, Habib Sissoko, nous avons élaboré un Plan d’action pour l’année 2018 avec plusieurs activités. Et cette caravane de presse s’inscrit dans ce cadre. Sur le champ, Mamadou N’Diaye dit Madoufing a accepté d’être le parrain de cette caravane de presse avec ce Grand Prix doté du drapeau Ajsm. Au nom de l’ensemble des journalistes sportifs, je profite de cette occasion pour adresser mes sincères remerciements à Madoufing pour cette marque de confiance. Ce n’est pas la première fois qu’il parraine le Grand Prix Ajsm. Il l’a toujours fait avec la Ligue des sports équestres du district de Bamako. Je dis Grand Merci à Madoufing” a précisé le président de l’Ajsm avec beaucoup de fierté. Au programme de ce Grand Prix, trois courses, à savoir les petits chevaux sur une distance de 2 200 mètres, les demi-cracks sur une distance de 2 400 mètres et les Cracks sur 2 600 mètres. Ainsi, ils étaient 16 partants pour la première course consacrée aux petits chevaux. Après une distance de 2 200 mètres, c’est le cheval “Adoumtra” qui s’est classé 1er, suivi respectivement du cheval “Allamisani” et du cheval “Kabara”. Le cheval “M3 sa” a terminé la course à la 4ème place. Ensuite, ce fut le tour des demi-cracks. Ils étaient au total 11 chevaux pour cette épreuve. Ainsi, les chevaux “Kasiano”, “Air Niono” et “BSS” se classent respectivement 1er, 2ème et 3ème. Tandis que la 4ème place est occupée par le cheval “Fotèmogoban”. La course la plus attendue, celle des Cracks, est courue sur une distance de 2 600 mètres. Il s’agit bien des meilleurs chevaux alignés dans cette compétition. Et le cheval “Super” appartenant à Diarrakè, plus rapide que ses concurrents, remporte le Grand Prix Ajsm. Le jockey de ce cheval, du nom de Diarrakè, a reçu le drapeau des mains du président de l’Ajsm et du parrain Madoufing. La 2ème place est revenue au cheval “Air Folona” appartenant à Boubacar Kassambara tandis que le cheval “Mamoublé” de Abdoulaye A. Santara s’est contenté de la 3ème place. La 4ème place est revenue au cheval “Mah Diallo“. Le parrain était tout simplement très heureux : “C’est vrai que nous organisons chaque année ce Grand Prix à Bamako, mais cette année, nous avons décidé d’organiser à Ségou, à travers une caravane de presse. Parce que tout simplement, l’Ajsm est un partenaire très important pour nous. C’est pour vous dire que je suis aujourd’hui très heureux de ce Grand Prix Ajsm à Ségou”. Des médailles décernées à Madoufing L’un des temps forts de ce Grand Prix Ajsm aura été la remise de distinctions au parrain Mamadou N’Diaye dit Madoufing pour services rendus à la promotion des sports équestres au Mali. D’abord, c’est la Fédération malienne des sports équestres qui lui a décernée une médaille de reconnaissance, remise des mains de Mamoutou Diarrah, Commissaire des courses. Ensuite, ce fut le tour du président de l’Ajsm, Oumar Baba Traoré, de récompenser Madoufing pour tout ce qu’il est en train de faire à l’endroit de la presse sportive malienne, notamment à travers ce Grand Prix. Pour ce faire, il a remis une médaille à Madoufing. La Ligue des sports équestres de Ségou n’a pas été oubliée. Elle a également reçu une distinction pour avoir organisé avec succès ce Grand Prix Ajsm. Il est nécessaire de préciser que ce Grand Prix Ajsm a été rehaussé par la prestation des artistes de Ségou. Et mention spéciale à notre confrère Yacouba Dansoko, président de la Commission marketing et sponsoring de l’Ajsm pour la bonne organisation de cette caravane de presse à Ségou. A.B. HAÏDARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here