Protection sociale au Mali : Des hommes de médias mieux outillés

6
L’Initiative d’information, de communication et de plaidoyer sur la protection sociale au Mali (ICP-Mali), en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert Mali, a organisé les 18 et 19 mai 2018, un atelier de formation sur la protection sociale au Mali. Il s’agissait, pour les organisateurs, d’échanger et de renforcer les capacités des journalistes sur la protection sociale au Mali. La cérémonie d’ouverture de cet atelier de deux jours était présidée par Ousmane Dao, président de lCP-Mali. Il avait à ses côtés, Amadou Samaké, représentant la Fondation Friedrich Ebert. La protection sociale, consacrée par la Déclaration universelle des droits de l’Homme, fait partie des droits fondamentaux. Elle est reconnue par la Constitution comme un droit reconnu à tout citoyen. Les échanges ont porté sur plusieurs thèmes ; à savoir : “l’état des lieux de la mise en œuvre des socles de la protection sociale au Mali ; les liens entre emploi et protection sociale ; la problématique de la couverture sociale des acteurs des médias”. Ces thèmes ont été respectivement développés par Mme Touré Awa Maïga du Comité d’analyse et de recherche syndicale (Cares), Valère K. P. Koffi, coordonnateur thématique à World Solidarity-Afrique de l’Ouest, et Aly Diarra, président de la Mutuelle de la presse (MugesPresse). Mme Touré s’est penchée sur les différents contours, les lois et autres qui encadrent la protection sociale au Mali, ainsi que les différents régimes d’assurance : l’Amo, le Ramed, etc. L’exposé de M. Koffi a permis aux participants de cerner les notions de la protection sociale qui vise à garantir à tout individu un standard de vie décente. “Elle est un ensemble de mesures de prévention, de protection, de promotion et de transformation sociale dont l’objectif est la prévention et la réduction de l’exclusion et de l’inégalité, de la vulnérabilité et de permettre un mieux-être”. M. Diarra a fait l’état des lieux de la MugesPresse, la mutuelle dédiée aux hommes de médias, confrontés à d’énormes difficultés de fonctionnement. Ousmane Dao, président de la l’ICP-Mali, a félicité les participants pour la qualité de leur participation à cet atelier sur la protection sociale au Mali. Les participants ont salué les organisateurs de cette rencontre tout en les invitant à pérenniser ce cadre d’échange pour une meilleure compréhension de la protection sociale par les médias. O. D. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here